Leviathan (1961) Léonard Keigel

Pays de productionFrance
Sortie en France 1962
>> Rechercher "Leviathan" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLéonard Keigel
ScénaristeRené Gérard
ScénaristeLéonard Keigel
Auteur de l'oeuvre originaleJulien Green
DialoguisteJulien Green
Société de production Les Films du Valois
ProducteurPierre Jourdan
Directeur de productionLéopold Schlosberg
Directeur de la photographieNicolas Hayer
Ingénieur du sonLouis Hochet
Compositeur de la musique originaleArnold Schönberg
DécorateurAntoine Mayo
CostumierRoger Harth
CostumierJean Patou
MonteurArmand Psenny

générique artistique

Lilli Palmer(Madame Grosgeorges)
Louis Jourdan(Paul Guéret)
Marie Laforêt(Angèle)
Georges Wilson(Monsieur Grosgeorges)
Madeleine Robinson(Madame Londe)
Georges Audoubert
Edouard Francomme(le vieillard)
Jeanne Hardeyn
Florence Landon(Fernande)
Patrick Monneron(André)
Nathalie Nerval(Marie Guéret)

Bibliographie

Synopsis

Paul Guéret et sa femme viennent de s'installer à Lorges. Paul, pour gagner sa vie, donne des leçons particulières au fils de Monsieur et Madame Grosgeorges, riches châtelains. Eva, la mère d'André, est une femme d'une quarantaine d'années qui terrorise son fils et en même temps impressionne le jeune professeur. Celui-ci, en se rendant chez les Grosgeorges, a remarqué une jeune fille, Angèle, nièce de Madame Londe, propriétaire d'un petit restaurant de second ordre, qui se sert d'elle pour attirer la clientèle. Guéret n'a qu'une idée en tête, faire d'Angèle sa maîtresse. Au rendez-vous fixé par Paul, une violente dispute oppose les deux jeunes gens. Guéret apprend alors qu'elle est la maîtresse de Grosgeorges. Fou de jalousie, il rentre chez lui et dérobe à sa femme quelques billets de mille franss pour payer éventuellement les faveurs d'Angèle. Le lendemain, au bord du fleuve, il rencontre la jeune fille. Sa folie et son désir sont plus forts que tout. Il la frappe sauvagement au visage et, profitant qu'elle est inanimée, satisfait enfin son désir. Son forfait accompli, Paul, en proie à sa furie, rencontre sur son chemin un vieillard qui semble lui barrer le chemin. Il le frappe à son tour et le tue. Convaincu d'avoir tué Angèle, il mène une vie d'homme traqué en se cachant dans un dépôt de charbon. Mais Angèle n'est pas morte. Défigurée, elle refuse de donner le nom de son agresseur. Espérant que M. Grosgeorges pourrait à la rigueur l'aider, elle se rend au château. C'est Eva qu'elle trouve et qui la chasse. Paul rencontre de nouveau Angèle, qui, malgré tout ce qui s'est passé, accepte de fuir avec lui. Il faut de l'argent. Seule Eva Gorgeorges peut aider Paul, pour qui elle a une certaine attirance. Jalouse, elle lui fait croire que Angèle le déteste ; elle transmet à celle-ci un billet pour la prévenir que Paul est chez elle afin qu'elle prévienne la police. Pour que Guéret ne puisse pas s'échapper, elle jette par la fenêtre la clé de la chambre dans laquelle ils sont enfermés. Angèle arrive avant la police mais ne trouve pas la clé. Monsieur Grosgeorges surgit et chasse la malheureuse. Dans la chambre, un drame vient de se dérouler. Eva s'est tiré une balle dans la poitrine. Guéret est arrêté. Chez Madame Londe, Angèle, en proie au délire, appelle Paul. Peut-être un jour elle guérira, et, sa peine finie, Guéret pourra la rejoindre.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 06 février 1961
Fin : 08 avril 1961