Liberty Belle (1982) Pascal Kané

Pays de productionFrance
Sortie en France 1983
DistributeurFilms du Losange (Les) (source : ADRC)
>> Rechercher "Liberty Belle" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPascal Kané
Assistant réalisateurPhilippe Leriche
Assistant réalisateurHenri Gabriel
ScénaristePascal Bonitzer
ScénaristePascal Kané
Société de production Les Films A2 (Paris)
Société de production Les Films du Losange (Paris)
Société de production Hachette Première (Paris)
Producteur déléguéMargaret Ménégoz
Producteur exécutifNicole Flipo
Distributeur d'origine Les Films Galatée
Directeur de la photographieRobert Alazraki
Ingénieur du sonPhilippe Lemenuel
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
DécorateurRégis des Plas
MonteurMartine Giordano

générique artistique

Jérôme Zucca(Julien Berg)
Dominique Laffin(Elise)
André Dussollier(Vidal)
Philippe Caroit(Gilles)
Jean-Pierre Kalfon(Brinon)
Anouk Ferjac(la mère)
Bernard-Pierre Donnadieu(Yvon)
Maurice Vallier(le censeur)
Fred Personne(le pasteur)
Anne-Laure Meury(Corinne)
Humbert Balsan(joueur de poker)
Luc Béraud(surveillant de lycée)
Marcel Ophuls(professeur d'allemand)
Bernard Cazassus(gendarme)
Luc Moullet(clochard)
Pascal Bonitzer(le "client")
Gilles Katz(Marcel)
Francis Frappat(Wagner)
Mireille Amiel
Juliette Binoche

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

L'automne 1959 s'annonce mouvementé en raison de la guerre d'Algérie. Julien Berg est en hypokhâgne dans un lycée parisien. Il retrouve ses camarades, dont Bénichou, militant d'extrême-gauche. Seul leur professeur de philosophie, Vidal, a leur sympathie. Julien est en fait surtout attiré par un nouveau, Gilles, un dandy qui l'entraîne dans son sillage: découverte du cinéma d'action américain, suprises-parties, poker dans un club privé où règne Brinon, personnage mystérieux. Gilles cherche aussi à séduire Elise, une serveuse qui pourrait bien être la maîtresse de Vidal. Il échoue, et c'est Julien qui ramène la jeune femme chez lui. Au lycée, Bénichou est menacé d'expulsion pour avoir distribué des tracts. Gilles propose de les subtiliser au censeur. Julien s'en charge finalement. Surpris, il est lui-même renvoyé, ce qui suppose la résiliation de son sursis et donc la guerre d'Algérie. Julien s'y refuse. Il va trouver Vidal qu'il soupçonne d'appartenir à un réseau d'aide au FLN. Par son intermédiaire, il obtient des papiers et doit gagner l'Allemagne. En échange, il lui faut passer une valise. C'est Elise qui la lui remet dans le train. Julien, qui s'est épris d'elle, oublie sa mission et la rejoint. Vidal décide alors de partir en Allemagne en voiture avec lui. Yvon, au service de Brinon, s'est emparé de la valise. Julien se rend au club où il s'aperçoit que Brinon s'occupe d'un groupe fascisant dont fait partie Gilles, mais ce dernier l'aide néanmoins à s'enfuir. Julien rejoint Vidal. Yvon, qui l'a suivi, abat le professeur avant d'être achevé à son tour. Julien franchit la frontière avec Elise à qui il ne révèle que tardivement la vérité. Ils deviennent amants, mais elle le quittera. Six ans après, amnistié, Julien rentre en France.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)25615
Nombre de salles de sortie (Paris)15
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)11838