Un jeu d'enfant (1989) Pascal Kané

Pays de productionFrance
Sortie en France 1990
>> Rechercher "Un jeu d'enfant" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPascal Kané
Assistant réalisateurJean-Louis Bouchaud
Assistant réalisateurChristiane Broustet
Assistant réalisateurFrançois Langot
ScénaristePascal Kané
Collaborateur scénaristiquePascal Bonitzer
Société de production Titane Production
Producteur déléguéJean-Luc Ormières
Directeur de productionJoëy Faré
Distributeur d'origine Pan-Européenne (Paris)
Directeur de la photographieRomain Winding
Ingénieur du sonLouis Gimel
Compositeur de la musique originaleJorge Arriagada
Compositeur de la musique originaleHenri Duparc
Compositeur de la musique originaleReynaldo Hahn
Compositeur de la musique originaleFranz Schubert
DécorateurDominique Maleret
CostumierMichèle Cerf
CostumierEdith Vespérini
MonteurMartine Giordano

générique artistique

Paul Schmidt(Arthur)
Dominique Lavanant(Léonie)
Laura Morante(Marguerite)
Jean Carmet(Le grand-père)
Marie Dubois(Noémie)
Jacques Alric(Fauvaux)
Madeleine Antoine(Tante Marie)
Didier Brice(l'aomônier)
Marie Delacroix(Mireille)
Hubert Deschamps(Pujol)
Didier Flamand(Georges, le père d'Arthur)
Geneviève Fontanel(Andréa)
Raymond Jourdan(le curé)
Madeleine Marie(Henriette)
Marie Mergey(la grand-mère)
Carole Pierret(Annicette)
Anne-Marie Pisani(la fille de la "Belle époque")
Jeremy Walz(Jeannot)

Bibliographie

Synopsis

Dans la France occupée de 1941, Arthur vit heureux, loin du drame, chez ses grands-parents maternels en Gironde. Sa mère, chanteuse lyrique, et son père, médecin, sont à Paris. Plus pour très longtemps puisque la pression de l'occupant va contraindre le père d'Arthur, Juif, à venir se cacher en Gironde. Après avoir découvert, par hasard, sa présence dans la maison, Arthur doit être momentanément écarté pour ne pas faire prendre des risques à ses parents. Lui qui a reçu une éducation libérale d'où la religion était absente, se retrouve "en pension" chez une cousine de sa mère, veuve et revêche, qui élève ses deux enfants d'une main de fer, dans la crainte du péché. Le contraste est saisissant et la révolte inévitable. Après avoir tenté d'assimiler, à coups de punitions et de pénitences, les impératifs de cette nouvelle existence, Arthur passe à l'action. Il profite de la toute première Fête des mères pour, en public, dire que sa mère ne l'aime plus et dénoncer les mauvais traitements que lui fait subir la cousine Léonie. C'est la mort soudaine de son grand-père, due à l'incompétence d'un vieux médecin, qui ramènera le jeune garçon auprès des siens. Dès lors va commencer pour Arthur une nouvelle vie. Le jeune garçon accepte de partir chez Andréa, une autre cousine de sa mère, qui vit avec sa fille de quinze ans à Arcachon; alors que le père d'Arthur, découvert, doit fuir en Espagne.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)6560
Nombre de salles de sortie (Paris)10
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)3
Nombre d'entrée première semaine (Paris)4976

Tournage

Dates de tournage

Début : 21 août 1989
Fin : 15 octobre 1989