Paris clandestin (1957) Walter Kapps

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Paris clandestin" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurWalter Kapps
Assistant réalisateurDany Fog
ScénaristeJean Négro
DialoguisteAndré Tabet
Société de production Eole Productions
Directeur de productionMartial Berthot
Directeur de la photographieCharly Willy-Gricha
Ingénieur du sonNorbert Gernolle
Compositeur de la musique originaleRené Sylviano
Compositeur de la musique originaleDaniel White
DécorateurClaude Bouxin
MonteurMichèle Ohl

générique artistique

Armand Mestral(Lucky)
Anouk Ferjac(Gisèle)
Danielle Godet(Francine)
Antonin Berval(Bramati)
René Havard(Ernest)
Andrex(Max)
Béatrice Arnac
Jenny Astruc
Jean Balthasar
Robert Berri
Alain Bouvette(Pierrot)
Dominique Dancourt
Claudine Dupuis(Max)
Fransined
Jean-Pierre Kérien(le commissaire)
Viviane Méry
Jean Murat(Durand-Latour)
Betty Stresa
Jacqueline Warin

Bibliographie

Synopsis

Dans l'élégante boîte de nuit du Corse Luciano, dit Luky, « Les Naturistes », on joue de grosses sommes aux courses de Longchamp. Luky, maître de ballets, ne se contente pas « d'accueillir » les nouvelles danseuses, il recueille les enjeux qui lui sont confiés et joue personnellement les chevaux qui lui sont recommandés par Max, ancien repris de justice. Mais Bramati, ex-associé de Luky, ne pardonne pas à Max de le doubler et le fait abattre. La P. J. s'empare de l'affaire et devra mener l'enquête avec habileté pour démasquer l'assassin et découvrir les agissements suspects de Luky et de Bramati. C'est ainsi que l'inspecteur Brunot ira dans le cabaret de Luky pour essayer de recueillir des informations. La jalousie de Mado, épouse amoureuse et délaissée de Luky, servira le commissaire Bruno. Il apprend par Mado que Luky revoit son ancienne maîtresse, Francine, récemment entrée en relation avec les Durand-Latour, père et fille, possédant une écurie de courses à Chantilly. Francine donne les meilleurs « tuyaux » à Luky qui pense ainsi faire rapidement fortune, Gisèle Durand-Latour, dont la jument Ranava ne peut courir et gagner que si sa maîtresse l'encourage au départ, est enlevée à la veille du Grand Prix, alors que les Durand-Latour fondaient de grands espoirs sur leur jument. Finalement, grâce à la complicité de Mado, désespérée de l'abandon de son mari, l'inspecteur Bruno dénoue les fils de cette affaire compliquée. Gisèle Durand-Latour est ramenée à temps pour encourager sa jument, et Luky et Bramati sont ruinés. Luky s'enfuit en voiture, mais ne tarde pas à être arrêté par un barrage de police et meurt en exprimant des regrets d'avoir gâché sa vie. Assurant qu'il n'est pas le meurtrier de Max, il révèle le nom de l'assassin, qui sera aussitôt arrêté et puni de son crime.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation