Le Gorille a mordu l'archevêque (1962) Maurice Labro

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Le Gorille a mordu l'archevêque" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaurice Labro
ScénaristeMaurice Labro
Auteur de l'oeuvre originaleAntoine-Louis Dominique
DialoguisteAntoine Flachot
DialoguisteAntoine-Louis Dominique
Société de production Progéfi - Production Générale de Films (Paris)
Directeur de productionFred Surin
Directeur de la photographieRobert Lefebvre
Ingénieur du sonSéverin Frankiel
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
MonteurGermaine Artus

générique artistique

Roger Hanin(Géo Paquet, dit Le Gorille)
Jean Le Poulain(Lehurit, dit L'Archevêque)
José Squinquel(Rapus)
Huguette Hue(Jocelyne)
Pierre Dac(Le colonel Berthomieu)
James Campbell(Ouemelli)
Marcel Cuminatto(le maître d'hôtel)
Guy Kerner(un homme)
Armande Navarre(une femme)
Robert Puig(Antoine)
Nordine Abdelouabab(le cuisinier)
Alary(chauffeur de Rapus)
Claude Castaing(Berthier)
Henz(le valet de Rapus)
Lucien Hubert(Félicien)
Jack Jourdain(le valet de chambre)
Nicolas Prieuré(le chauffeur)
Samba(l'agent noir)
Roger Dumas(Louis)
Fernand Fabre(le secrétaire général)
Bob Morel(Soufflant)
Jean-Marie Rivière(Bezoy)

Bibliographie

Synopsis

Un homme, arrêté dans un train, permet aux services de la D.S.T. de capturer à la descente de l'avion qui le ramène du Congo, un certain Georges Pacefons et son jeune fils. Pacefons est un aventurier appelé en France par un trust commercial, « le Pool des semences et fourrages », qui veut faire échec à la construction du chemin de fer transafricain dont la création menace ses entreprises ; l'homme doit simplement abattre le Secrétaire Général de la Communauté. Le « Vieux », chef de la D.S.T., envoie, à la place de Pacefons, Géo Paquet, dit le Gorille. Le conseiller de Lehurit, (dit l'Archevêque, le Président du trust), un noir nommé Ouémélé, se méfie du faux Pacefons et décide de faire le travail lui-même. Par deux fois, il échoue et se fait arrêter, puis s'évade et vient alerter Rapus, vice-Président du trust, et Lehurit. Mais le Gorille a su capter leur confiance, et Ouémélé étrangle Rapus, tandis que l'Archevêque fait enlever Antoine, le fils du Gorille, par Louis, son propre fils, un être indécis et raté. Après une scène épouvantable, le Gorille entre définitivement dans les bonnes grâces de l'Archevêque et lui suggère de compromettre le Secrétaire Général de la Communauté en le soudoyant. C'est Louis qui est chargé de l'opération, mais il ne réussit qu'à compromettre un peu plus son père. Cependant, comme le Secrétaire Général a signé une lettre compromettante, le Gorille se met en mesure de la récupérer. Ouémélé, pendant ce temps, se tue en voulant échapper à la police qui le traque dans le train Angers-Paris, alors qu'il tenait la preuve de la substitution de Paquet à Pacefons. L'Archevêque constate la disparition du document et menace le Gorille d'abattre son fils qui est toujours entre ses mains. Aidé de Louis et de sa fiancée dont Antoine s'est fait des amis, l'agent secret réussira à mettre hors d'état de nuire l'Archevêque et son trust.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation