Poussière d'empire (1983) Lê Lâm

Pays de productionFrance ; Vietnam
>> Rechercher "Poussière d'empire" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLê Lâm
Assistant réalisateurPatrick Aubrée
Assistant réalisateurNorbert Gérard
ScénaristeLê Lâm
ScénaristeHenry Colomer
Collaborateur scénaristiqueMichel Andrieu
Société de production FR3 Cinéma
Société de production Uranium Films
Producteur déléguéDany Cohen
Producteur déléguéGeorges Glass
Producteur exécutifYves Gasser
Producteur exécutifYvon Guézel
Directeur de productionBernard Lorain
Distributeur d'origine Prodis
Directeur de la photographieGérard de Battista
Ingénieur du sonFrançois Waledisch
Compositeur de la musique originaleThien Dao Nguyen
Compositeur de la musique originaleXavier Thibaut
DécorateurLê Lâm
DécorateurJacques d' Ovidio
CostumierRenée Renard
MonteurCatherine Renault

générique artistique

Dominique Sanda(La religieuse)
Jean-François Stévenin(Le sergent Tamisier, dit Tam Tam)
Long Thang(Le menuisier)
Yann Roussel(L'Eurasien)
Anne Canovas(La femme française)
Lan Hoang(la femme vietnamienne)
Myriam Mézières(la chanteuse)
Lê Vinh(l'enfant muet)
Huu Phuc Tra(le jeune messager)
Lê Lâm(Dao, le maquisard)
Cung Bac Lê(l'évadé)
Lê Nhuan
Thi Nga Ngugen

Bibliographie

Synopsis

1954. Une religieuse française parcourt le Tonkin pour propager la Bonne Nouvelle. Avec elle, un sergent qui lui sert de guide. Sous la conduite d'un enfant muet rencontré par hasard, ils parviennent jusqu'à un village et s'installent chez le menuisier. Là, ils préparent le matériel qui permettra, le soir venu, de projeter à la population des films religieux. Mais à la nuit, le village est encerclé par les maquisards et une attaque commence au moment même où un orage éclate. Parce que le menuisier est l'homme qui s'occupe des cendres des morts, sa maison est protégée. Ainsi, le sergent et la religieuse ne seront-ils inquiétés que par la montée de l'eau libérée par la rupture de quelques digues. Cette eau fait se décoller du cerf-volant de l'enfant muet le message d'un maquisard blessé pour sa femme qui travaille à Saïgon: ce message n'arrivera jamais. Au matin, le sergent et la religieuse ont rejoint une colonne française. La religieuse tombe sous les balles des maquisards... Du camp où il est détenu, le maquisard blessé envoie une nouvelle fois le message à sa femme. Après bien des intermédiaires, c'est un enfant qui arrive à Saïgon pour le lui porter. Il est trop tard; elle est en train de quitter la ville, emmenée à Paris par les Français chez qui elle travaille. L'enfant peut juste remettre le message à une chanteuse qui s'embarque sur le même bateau. Ramassé par hasard, transformé en éventail puis en cale pour éliminer le faux contact d'un poste de radio, le minuscule bout de papier parvient, trente ans plus tard, à sa destinataire. La fille de celle-ci se rend alors au Vietnam...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)48780
Nombre de salles de sortie (Paris)11
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)10
Nombre d'entrée première semaine (Paris)15090