Le Diable dans la boîte (1976) Pierre Lary

Pays de productionFrance
Sortie en France 1977
>> Rechercher "Le Diable dans la boîte" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Lary
ScénaristePierre Lary
ScénaristeHuguette Debaisieux
ScénaristeJean-Claude Carrière
Société de production SFP - Société Française de Production
Société de production Cinémag
Société de production FR3 - France Régions 3
Société de production Madeleine Films (Paris)
Producteur déléguéMag Bodard
Directeur de productionJean Mottet
Distributeur d'origine SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Directeur de la photographieSacha Vierny
Ingénieur du sonRoger Feyt
Compositeur de la musique originaleJean-Claude Déquéant
Compositeur de la musique préexistanteGioacchino Rossini
DécorateurBernard Thomassin
MonteurMichel Bienvenu
ScriptSuzanne Durrenberger

générique artistique

Jean Rochefort(Alain Brissot)
Michael Lonsdale(Georges Aubert)
Dominique Labourier(Liliane)
Anouk Ferjac(Mme Brissot)
Micheline Presle(Mme Aubert)
Alexandre Rignault(président Lelong)
Bernard Haller(Bourdeilles)
Christian Clavier(Renaud)
Victor Garrivier(Sborowsky)
Bachir Touré(N'Gasbi)
Bernard Le Coq(Allard)
Jean Davy(Ballancourt)
Christine Dejoux(Minou)
Yves Gasc(Bassody)
René Lafleur(le flûtiste)
Michel Blanc
Thierry Lhermitte
Philippe Brizard
Rémy Carpentier
David Gabison
Jacques Lalande
Guy Saint-Jean

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Alain Brissot travaille à la florissante société Interleg en qualité de chargé des relations publiques. Or, son poste est brusquement supprimé et il est licencié ainsi que d'autres employés. Cette compression de personnel s'explique d'autant moins qu'Aubert, le P.D.G. d'Interleg, est sur le point de signer un important contrat avec l'Afrique. Brissot tente plusieurs démarches pour être maintenu dans ses fonctions, mais en vain. Très abattu, il s'apprête à se résigner quand il fait la connaissance d'une kinésithérapeute, Liliane, dont Aubert est le client. Liliane conseille Brissot et l'engage à réagir. A la stupéfaction générale, celui-ci s'installe bientôt dans son bureau pour y commencer une grève de la faim. Un mouvement de solidarité est aussitôt déclenché et Aubert, qui est en séminaire avec les cadres supérieurs d'Interleg, se voit contraint d'abandonner sa "cure de déprogrammation" pour rentrer d'urgence à Paris. Hélas! la situation s'est dégradée pendant son absence. La presse s'est emparée de l'affaire et Brissot est devenu le symbole des luttes revendicatives. Comme les pressions et autres machinations n'ont aucune prise sur son subalterne, Aubert se résoud à transiger avec de l'argent. Mais Brissot tient bon et ne cède pas au chantage. C'est alors que le marché africain échappe à Aubert. Brissot, qui triomphe sur toute la ligne, est nommé P.D.G. tandis que son ex-patron est à son tour licencié...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)25003
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)5
Nombre d'entrée première semaine (Paris)8764

Tournage

Dates de tournage

Début : 08 juin 1976
Fin : 02 août 1976

Lieux de tournage