Les Misérables (1957) Jean-Paul Le Chanois

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1958
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Misérables" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Paul Le Chanois
ScénaristeJean-Paul Le Chanois
ScénaristeMichel Audiard
ScénaristeRené Barjavel
Auteur de l'oeuvre originaleVictor Hugo
AdaptateurRené Barjavel
AdaptateurMichel Audiard
AdaptateurJean-Paul Le Chanois
DialoguisteJean-Paul Le Chanois
DialoguisteMichel Audiard
DialoguisteRené Barjavel
Société de production S.N.P.C. - Société Nouvelle Pathé Cinéma
Société de production Serena Film (Roma)
Société de production DEFA - Deutsche Film Aktiengesellschaft (Berlin)
Directeur de productionLouis Duchesne
Distributeur d'origine Pathé Consortium Cinéma
Directeur de la photographieJacques Natteau
CadreurHenri Tiquet
Ingénieur du sonRené-Christian Forget
Compositeur de la musique originaleGeorges Van Parys
DécorateurSerge Pimenoff
DécorateurKarl Schneider
CostumierMarcel Escoffier
MaquilleurLouis Bonnemaison
MaquilleurYvonne Gaspérina
CoiffeurJules Chanteau
MonteurEmma Le Chanois
ScriptGeneviève Cortier
RégisseurJean Feix
Photographe de plateauRoger Corbeau

générique artistique

Jean Gabin(Jean Valjean)
Bernard Blier(Javert, père et fils)
Bourvil(Thénardier)
Danièle Delorme(Fantine)
Béatrice Altariba(Cosette)
Giani Esposito(Marius de Pontmercy)
Serge Reggiani(Enjolras)
Silvia Monfort(Eponine)
Elfriede Florin(La Thénardier)
Fernand Ledoux(Monseigneur Myriel)
Mag Avril(la servante de Monsieur Madeleine)
Paul Bonifas(le médecin de l'hôpital)
Rodolphe Marcilly(l'huissier)
Max Doria(le portier)
René Fleur(une ecclésiastique)
Henri Guégan(Laigle)
Jacques Marin(le messager)
Christian Lude(le commissaire du Val de Grâce)
Robert Porte(Paget)
Paul Faivre(le cocher de Gillenormand)
Henri Coutet(un ouvrier)
Christian Fourcade(le petit savoyard)
Emile Genevois(un cocher de l'omnibus)
Jean Murat(Pontmercy)
Jimmy Urbain(Gavroche)
Lucien Baroux(Gillenormand)
François Darbon(le médecin)
Louis Arbessier(le préfet de police)
Bernard Musson(Bamatabois)
Luc Andrieux(un révolutionnaire)
Pierre Tabard(Prouvaire)
Allain-Dhurtal
Edmond Ardisson(le brigadier)
Madeleine Barbulée(soeur Simplice)
Robert Bazil
Christian Brocard
Raymond Carl
M. Daix(Eponine enfant)
André Dalibert
Gérard Darrieu(Feuilly)
Yvonne Decade
Gerhard Einert
Marc Eyraud(Grantaire)
Pierre Ferval
Gabrielle Fontan(la mère supérieure)
Jacques Harden(Courfeyrac)
Martine Havet(Cosette enfant)
Jean-Paul Le Chanois
Palmyre Levasseur(soeur Perpétue)
Pierre-Jacques Moncorbier
Suzanne Nivette
Jean Ozenne
Paillette(Toussainte)
Julienne Paroli(Madame Magloire)
Jean Sylvère
Raymonde Valtier(une bourgeoise)
Paul Villé
André Wasley
Jean d' Yd(Maboeuf)

Bibliographie

Synopsis

Jean Valjean recouvre sa liberté après vingt ans de bagne. Ayant reçu asile chez l'évêque de Digne, Mgr Myriel, il dérobe deux chandeliers et se fait arrêter peu après par les gendarmes qui le ramènent chez le prélat. Mgr Myriel déclare lui avoir fait don des objets volés. Touché par ce geste de générosité, Jean Valjean ne fera plus désormais que le bien. Devenu maire de Montreuil-sur-Mer sous le nom de M. Madeleine, il prend sous sa protection une malheureuse prostituée, Fantine, à qui il promet sur son lit de mort de s'occuper de sa fille Cosette. Mais il s'est fait du même coup un ennemi acharné du policier Javert. Apprenant qu'un homme vient d'être arrêté et passe en jugement sous l'identité de Jean Valjean, M. Madeleine pour ne pas laisser condamner cet innocent à sa place va lui-même se dénoncer comme étant ancien forçat. Mais il s'évade au cours de la nuit et, poursuivi par Javert, réussit à arracher la petite Cosette au misérable couple Thénardier. Les années passent. Jean Valjean vit à Paris sous le nom de M. Fauchelevent. Cosette, qui est maintenant une jeune fille, est tombée amoureuse de Marius, jeune révolutionnaire qui, blessé sur les barricades, sera sauvé par M. Fauchelevent après une course dans les égouts à l'issue de laquelle Jean Valjean et Javert se retrouvent. Javert, à qui Jean Valjean a sauvé la vie un peu plus tôt, renoncera à poursuivre l'ancien bagnard mais, ne pouvant survivre à ce qu'il considère comme son déshonneur de policier, se suicide. Thénardier, définitivement écarté de Paris pour avoir tenté de faire accuser Jean Valjean d'assassinat, l'ancien bagnard mourra heureux entre Cosette et Marius.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation