Le Voyou (1970) Claude Lelouch

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France20 novembre 1970
Procédé image35 mm - Couleur
Durée120 mn
>> Rechercher "Le Voyou" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Lelouch
Assistant réalisateurClaude Pinoteau
ScénaristeClaude Lelouch
ScénaristeClaude Pinoteau
ScénaristePierre Uytterhoeven
DialoguisteClaude Lelouch
Société de production Les Films Ariane (Paris)
Société de production Les Artistes Associés
Société de production Les Films 13 (Paris)
Société de production P.E.A. - Produzioni Europee Associati (Roma)
ProducteurDanièle Delorme
Directeur de productionPierre Pardon
Distributeur d'origine Les Artistes Associés
Distributeur d'origine Les Films 13 (Paris)
Directeur de la photographieJean Collomb
CadreurDaniel Vigne
Ingénieur du sonJean-Louis Ducarme
Compositeur de la musique originaleFrancis Lai
MonteurMarie-Claude Lacambre
RégisseurRaymond Leplont

générique artistique

Jean-Louis Trintignant(Simon, dit le Suisse)
Christine Lelouch(Martine)
Charles Gérard(Charlot)
Danièle Delorme(la femme au cinéma)
Yves Robert(le commissaire)
Charles Denner(Gallois)
Judith Magre(Madame Gallois)
Vincent Rozière(Daniel Gallois)
Amidou(Bill)
Jacques Doniol-Valcroze(le banquier)
Aldo Maccione(Aldo Ferrari)
Gabriella Giorgelli(Maria)
Luciano Pigozzi(le directeur de la prison)
Pierre Zimmer(Zimmer)
Paul Le Person(le fournisseur de faux papiers)
Gérard Sire(le maire et la voix du speaker)
Pierre Collet(un policier)
Alexandre Mnouchkine(un administrateur de banque)
Pierre Vaudier(un administrateur de banque)
Jean-Marie Arnoux(un administrateur de banque)
Jacqueline Fontaine(l'ouvreuse de l'Olympia)
Nicole Desailly(la concierge)
Marius Laurey(le chauffeur de taxi)
Jean-Claude Bourret(un journaliste)
Marcel Gassouk(un gardien de prison)
Maurice Auzel(un gardien de prison)
Jean Collomb(le patron du café)
Les Ballets de Victor Upshaw(dans leur propre rôle)
Sacha Distel(dans son propre rôle)
Mimmo Palmara

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Simon, dit « le Suisse », un gangster célèbre pour sa minutie, vient de s'échapper de prison. Ayant trouvé refuge dans un cinéma, il oblige une jeune spectatrice à l'embrasser dans l'ombre pour éviter d'attirer l'attention des policiers qui font irruption dans la salle. La jeune femme héberge Simon et tombe amoureuse de lui. C'est là que Simon invite l'un de ses complices à le rejoindre. Ils se remémorent le « coup » fabuleux qui valut à Simon son emprisonnement. Il avait préparé une savante machination pour kidnapper un enfant. Il avait d'abord fait téléphoner par sa maîtresse aux parents. Se prétendant speakerine à Europe n°l, elle leur avait annoncé qu'ils étaient les gagnants d'un jeu radiophonique. Leur lot, une voiture, leur serait remis à la fin d'un spectacle de music-hall. Les parents, devant le théâtre, avaient confié, sans penser à mal, leur enfant qui devait, lui aussi, recevoir en cadeau une petite voiture, à l'organisateur du jeu qui n'était autre que Simon. Celui-ci avait fait payer une énorme rançon à la banque dans laquelle le père de l'entant travaillait et où il n'était qu'un modeste employé. Celui-ci avait d'ailleurs - coup de théâtre ! - collaboré à la machination. Mais, furieux de n'avoir pas reçu sa part de butin, il avait dénoncé anonymement Simon à la police. Ce dernier s'échappe donc de la prison à la faveur d'une fausse cérémonie de mariage qu'il y avait organisée. Il allait alors retrouver son « donneur » et le donner a son tour à la police.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 04 mai 1970

Lieux de tournage