Partir, revenir (1984) Claude Lelouch

Pays de productionFrance
Sortie en France 1985
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Partir, revenir" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Lelouch
Assistant réalisateurEric Hubert
Assistant réalisateurBenjamin Legrand
Assistant réalisateurCharles Tible
ScénaristeClaude Lelouch
ScénaristeJulie Pavesi
ScénaristeJérôme Tonnerre
ScénaristePierre Uytterhoeven
Société de production FR3 Cinéma
Société de production Les Films 13 (Paris)
Société de production Top n°1
Société de production UGC - Union Générale Cinématographique
Directeur de productionTania Zazulinsky
Distributeur d'origine UGC - Union Générale Cinématographique
Directeur de la photographieBernard Lutic
Ingénieur du sonHarald Maury
Compositeur de la musique originaleJean-Loup Dabadie
Compositeur de la musique originaleMichel Legrand
Compositeur de la musique originaleSergueï Rachmaninov
DécorateurJacques Bufnoir
CostumierCatherine Leterrier
CostumierLaurence Schneider
MonteurHugues Darmois
Coordinateur des effets spéciauxGeorges Demétrau
Coordinateur des effets spéciauxPierre Foury

générique artistique

Annie Girardot(Hélène Rivière)
Jean-Louis Trintignant(Roland Rivière)
Evelyne Bouix(Salomé Lerner)
Michel Piccoli(Simon Lerner)
Françoise Fabian(Sarah Lerner)
Richard Anconina(Vincent Rivière)
Charles Gérard(Ténardon)
Jean Bouise(le curé)
Erik Berchot(Salomon Lerner)
Monique Lange(Salomé en 1985)
Ginette Garcin(domestique du curé)
Isabelle Sadoyan(gouvernante des Rivière)
Marie-Sophie Pochat(Angela)
Bernard Pivot(dans son propre rôle)
Bernard-Henri Levy(dans son propre rôle)
Henri Amouroux(dans son propre rôle)
Eugène Berthier
Nella Barbier
Marie Cardon
Dominique Pinon
Peter Semler
Claudine Mavros
Arlette Gordon
Marilyn Even
François Jousseaume
Jacques Mathou
Denise Péron
Éliane Gauthier
Luc Jamati
Frédéric Gicquel
Georges Raboll
Antoine Mikola
Denis Lavant
Catherine Lorente
Françoise Lorente
Adia Mediouni

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

1985. Salomé Lerner vient d'écrire un livre sur sa vie. Elle passe à la télévision dans l'émission "Apostrophes" de Bernard Pivot, et celui-ci imagine aussitôt le film qu'on pourrait faire. Un film tout en musique. Car, dans le jeune pianiste Erik Berchot, Salomé croit revoir son frère, pianiste lui aussi, disparu en 1943 dans un camp de concentration avec son père et sa mère. Les Lerner avaient pourtant d'abord échappé à la Gestapo. Installés à Paris où Simon, le père, était psychiatre, ils avaient pu s'enfuir alors que leur concierge les avaient dénoncés. Ils s'étaient réfugiés près de Dijon dans le château de leurs amis Rivière. Les mois avaient passé. Salomon jouait du piano et se passionnait pour Rachmaninov; Salomé résistait à la cour de Vincent Rivière. Un curieux garçon, Vincent. Sa mère avait du mal à le comprendre, mais elle ne pouvait pas se détacher de lui. Pour justifier la présence des Lerner au château, on avait célébré les fausses fiançailles de Vincent et de Salomé. Mais, peu après, les Allemands étaient arrivés. Prévenus par une lettre anonyme. La seule survivante en 1945, ç'avait été Salomé. Revenue au château, elle avait parlé de la dénonciation. Elle voulait savoir. Dans le village, tout le monde pensait à Vincent le marginal. En fait, c'était Hélène. Hélène Rivière qui voulait éloigner ces amis qui la séparaient de Roland son mari et de Vincent son fils. Après ses aveux, Hélène s'était tuée. Salomé, revenue à Paris, avait revu la concierge qui, prise de peur, était tombée par la fenêtre. Les délateurs avaient donc disparu. Mais Salomé ne pouvait pas oublier. Surtout après avoir vu Erik Berchot. D'où ce livre aujourd'hui...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurGaumont Columbia RCA Vidéo (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1986
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée104 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)270418
Nombre de salles de sortie (Paris)25
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)16
Nombre d'entrée première semaine (Paris)83494