La Montre, la croix et la manière (1990) Ben Lewin

Pays de productionFrance ; Grande-Bretagne
Sortie en France 1992
Procédé image35 mm - Couleur
Durée89 mn
>> Rechercher "La Montre, la croix et la manière" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBen Lewin
ScénaristeBen Lewin
Auteur de l'oeuvre originaleMarcel Ayméd'après la nouvelle "Rue Saint-Sulpice"
Société de production Fildebroc Productions
Société de production Umbrella Films
Société de production Les Films Ariane (Paris)
Société de production Sovereign Pictures
Distributeur d'origine Les Films Ariane (Paris)
Directeur de la photographieBernard Zitzermann
Compositeur de la musique originaleVladimir Cosma
DécorateurCarlos Conti
MonteurJohn Grover

générique artistique

Bob Hoskins(Louis)
Natasha Richardson(Sybil)
Michel Blanc(Norbert)
Jeff Goldblum(le pianiste)
Jean-Pierre Cassel(Zalman)
Angela Pleasence(la soeur de Louis)
Jacques Villeret
Martine Ferrière
John Arnold
Samuel Chaimovitch
Sacha Vikouloff
Claudine Mavros
Carlos Kloster
Yvonne Constant
Gérald Morales
Yannick Evely
Jacques Herlin
Daniel Lombart
Jean-Michel Ribes
Artus de Penguern
Beth McFadden
Mado Maurin

Bibliographie

Synopsis

Photographe de scènes pieuses chez M. Norbert, marchand d'articles religieux et escroc, Louis Aubinard mène sa vie de vieux garçon entre la rue Saint-Sulpice et l'appartement qu'il partage avec sa folle de soeur. Un jour, pour rendre service à son hypocondriaque ami Zaïman, comédien raté, il se fait passer pour lui lors d'un doublage de film pornographique : il y rencontre Sybil. Coup de foudre... Elle lui raconte sa curieuse histoire avec un pianiste de restaurant qu'elle dut faire sourire pour gagner une montre et qui devint amoureux d'elle jusqu'à la folie quasi meurtrière envers un violoniste rival et... la prison. Il doit maintenant sortir. Au rendez-vous fixé à Louis, Sybil ne vient pas. Louis est désespéré. De plus, M. Norbert le menace de renvoi s'il ne trouve pas illico un modèle pour représenter le Christ. Le hasard (?) lui amène le pianiste : il a le visage rêvé. Devenus amis, ils évoquent leur amour trahi, sans savoir que c'est le même. Tout se complique lorsqu'une suite de hasards persuadent le pianiste qu'il est thaumaturge : il se prend dès lors pour Jésus. Rien ne s'arrange lorsque Sybil retrouve la trace de Louis. Rien ne va plus lorsque le pianiste, jaloux, abîme Louis avant que sa malheureuse tentative de marcher sur les eaux ne le fasse disparaître. Tout finit bien quand le hasard (encore !) réunit enfin Louis et Sybil.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee0
VersionVersion française
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée95 minutes

Exploitation

Nombre de salles de sortie (Paris)4
Nombre d'entrée première semaine (Paris)3710

Tournage

Dates de tournage

Début : 24 septembre 1990