Corentin ou les infortunes conjugales (1987) Jean Marboeuf

Pays de productionFrance
Sortie en France 1988
>> Rechercher "Corentin ou les infortunes conjugales" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Marboeuf
ScénaristeJean Marboeuf
DialoguisteJosiane Lévêque
DialoguisteJean Marboeuf
Société de production Ciné Cinq
Société de production Les Films du Chantier
Directeur de productionMarie-Annick Jarlegan
Distributeur d'origine AAA - Acteurs Auteurs Associés
Directeur de la photographieJean Rozenbaum
Ingénieur du sonAlix Comte
Ingénieur du sonGérard Lamps
Compositeur de la musique originaleGuillaume Bouzignac
Compositeur de la musique originaleJean-Baptiste Lully
Compositeur de la musique originale Méliton
Compositeur de la musique originaleJean de Sainte-Colombe
DécorateurJérôme Clément
CostumierOdile Sauton
MonteurAnne-France Lebrun

générique artistique

Roland Giraud(Corentin Lambert)
Muriel Brenner(Clémence)
Andréa Ferreol(Athénaïs)
Patrick Chesnais(Le Marquis)
Jean Poiret(L'Exorciste)
Olivia Brunaux(Lisette)
Jacques Chailleux(Blaise)
Fabienne Chaudat(Elisabeth-Germaine)
Pierre Cognon(un curé)
André Gaillard(le greffier)
Nane Germon
Gérard Hernandez(médecin)
Maaïke Jansen(Rosemonde)
Julie Marboeuf(Melissa)
André Penvern(le Primatial)
Jean-François Perrier(un curé)
Jean Saudray(un curé)
François Sayad(un curé)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Au dix-septième siècle, dans la force de l'âge, Corentin, boucher de son état, épouse la jeune et raffinée Clémence. Athanaïs, la mère de la jeune fille, est venue à bout de ses timidités virginales: Corentin est riche, la famille de Clémence pauvre. Mais la nuit de noces se passe si vite que l'enfant ne voit pas l'arc-en-ciel de couleurs ni ne ressent le goût de confiture de fraises espérés! C'est le début d'un malaise qui rend le fruste Corentin incapable d'honorer désormais une épouse qu'il adore pourtant. Si l'impuissance de Corentin est prouvée, sa fortune sera partagée entre l'Eglise et la famille de l'épousée. La mère pourra ensuite marier sa fille au Marquis, ami désargenté qui vit aux crochets de Corentin, bénéficiant ainsi de l'argent et du titre. Les médecins constatent d'abord que la fille n'est plus vierge et que l'homme est bien doté des attributs nécessaires au devoir conjugal: mais fonctionnent-ils? Abattu, d'autant que dans l'attente des résultats de l'enquête, mère et fille se sont retirées sur leurs terres, Corentin s'adresse, en vain, à un exorciste. Il faut en passer par l'Epreuve du Congrès au cours de laquelle, en public, une assemblée d'ecclésiastiques doit constater l'accomplissement effectif (derrière un rideau) du devoir conjugal. Après un long suspense, la bonne volonté de Clémence lui permet enfin de trouver le goût de la confiture de fraises... Le couple vivra heureux et l'Epreuve du Congrès sera abolie en 1677.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)68986
Nombre de salles de sortie (Paris)19
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)7
Nombre d'entrée première semaine (Paris)29218