Les Routes du sud (1977) Joseph Losey

Pays de productionFrance ; Espagne
Sortie en France28 avril 1978
Durée97 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Routes du sud" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJoseph Losey
ScénaristeJorge Semprún
Collaborateur scénaristiqueJoseph Losey
Collaborateur scénaristiquePatricia Losey
Société de production Trinacra Films
Société de production Profilmes
Société de production SFP - Société Française de Production
Société de production FR3 - France Régions 3
Producteur déléguéYves Rousset-Rouard
Directeur de productionMichel Choquet
Directeur de productionModesto Pérez Redondo
Distributeur d'origine Parafrance
Directeur de la photographieGerry Fisher
CadreurPierre-William Glenn
Ingénieur du sonRené Magnol
Compositeur de la musique originaleMichel Legrand
Directeur artistiqueAlexandre Trauner
DécorateurRamon Ivars
DécorateurJean Thomen
MonteurReginald Beck

générique artistique

Yves Montand(Jean Larréa)
Miou-Miou(Julia)
Laurent Malet(Laurent Larréa)
France Lambiotte(Eve Larréa)
José Luis Gómez(Miguel)
Jean Bouise(métayer)
Maurice Bénichou(Garcia)
Didier Sauvegrain(soldat Korpik)
Eugène Braun-Munk(producteur Egon)
Claire Bretécher(journaliste TV)
Frances Vicens(médecin espagnol)
Roger Planchon(avocat parisien)
Jeannine Mestre(Nuria)
Guy Thomas(dans son propre rôle)
Luis Pascal Sánchez(jeune barbu)
Gérard Moisan(Jean Larréa, jeune)
Mario Gonzales(employé d'hôtel)
François Nadal(cavalier russe)
Alain Barbier(cavalier russe)
Aja Toyryla(Arja)
Francine Meunier(Francine)
Frédérique Ruchaud(femme du métayer)
Sergio(petit garçon)
Hilaire Lovato(homme dans la voiture)
Boda Visjnic(officier allemand)
Reynald Lampert(officier allemand)

Bibliographie

Synopsis

Tandis que sa femme Eve vient de partir en Espagne et que son fils Laurent le rejoint dans leur maison isolée sur les côtes du Cotentin, Jean Larréa, bourgeois quinquagénaire, lui raconte le scénario qu'il est en train d'écrire. Laurent critique avec virulence cet écrit. Les rapports avec son père se font de plus en plus tendus, surtout lorsqu'inconsciemment il rend ce dernier responsable de la mort de sa mère, survenue entre temps au cours d'un accident de voiture lors de son retour. D'origine espagnole, fils de réfugiés politiques, Jean Larréa est un actif militant de la résistance communiste clandestine au régime fasciste du général Franco. Eve l'assistait étroitement dans ces missions fréquentes. Laurent récuse fortement cette sorte de nostalgie "d'anciens combattants". Pourtant, c'est dans une manifestation devant l'ambassade d'Espagne à Paris que son père le retrouve. Père et fils se rendent ensemble à Barcelone où les attend Miguel, qui leur relate les circonstances de l'accident d'Eve. A Paris, Larréa est abordé par Julia, une amie de Laurent. Jean et la jeune fille se retrouvent seuls dans la maison au bord de la mer où ils vivent ensemble quelque temps. Julia remet en cause Jean et disparaît, emportant un sac qui appartenait à Eve. C'est Laurent qui ramène celui-ci peu après. En l'ouvrant, Jean en sort un carnet rouge : il y apprend la liaison d'Eve avec Miguel. Jean et Julia partent en Catalogne, lorsque survient l'annonce de la mort de Franco...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation