Au revoir les enfants (1987) Louis Malle

Pays de productionFrance ; République fédérale d'Allemagne ; Italie
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Au revoir les enfants" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLouis Malle
Assistant réalisateurPatrick Cartoux
Assistant réalisateurYann Gilbert
ScénaristeLouis Malle
Société de production NEF - Nouvelles Éditions de Films (Paris)
Société de production MK2 Films (Paris)
Société de production Stella-Film GmbH (München)
Société de production RAI - Radio Televisione Italiana
ProducteurMarin Karmitz
Producteur déléguéMarin Karmitz
Directeur de productionLouis Malle
Directeur de productionGérard Molto
Directeur de la photographieRenato Berta
Opérateur steadycamMarc Koninckx
MixeurClaude Villand
MixeurBernard Leroux
DécorateurWilly Holt
CostumierCorinne Jorry
MaquilleurSusan Robertson
CoiffeurSusan Robertson
ScriptFrance La Chapelle
Directeur de castingJeanne Biras
Directeur de castingIris Carrière
Photographe de plateauJeanne-Louise Bulliard

générique artistique

Gaspard Manesse(Julien)
Raphaël Fejtö(Bonnet)
Francine Racette(Mme Quentin)
Stanislas Carré de Malberg(François Quentin)
Philippe Morier-Genoud(Le père Jean)
François Berléand(Le père Michel)
François Négret(Joseph)
Peter Fitz(Muller)
Pascal Rivet(Le boulanger)
Benoît Henriet(Ciron)
Richard Leboeuf(Sagard)
Xavier Legrand(Babinot)
Arnaud Henriet(Negus)
Jean-Sébastien Chauvin(Laviron)
Luc Etienne(Moreau)
Daniel Edinger(Tinchaut)
Marcel Bellot(Guibourg)
Ami Flammer(Florent)
Irène Jacob(Mademoiselle Davenne)
Jean-Paul Dubarry(le Père Hippolyte)
Jacqueline Staup(une infirmière)
Jacqueline Paris(Madame Perrin)
René Bouloc(le restaurateur)
Alain Clément
Michael Rottstock
Detlef Gericke
Michael Becker
Sergio Kato

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Julien Quentin ne veut pas quitter sa mère. Pourtant, dans cette année de guerre, 1944, il rejoint le collège catholique où il est pensionnaire. A onze ans, il préfère la douceur familiale aux trop vastes dortoirs. Là-bas, c'est un monde clos qui vit en dehors du temps, où les plaisirs se négocient au marché noir. Joseph, l'aide cuisinier, y est maître, échangeant quelques cigarettes contre des confitures qu'il revendra. Un jour, le Père Jean entre dans la classe avec un nouvel élève, Jean Bonnet. Surdoué. Julien en est jaloux. Il est intrigué par cet adolescent qui ne reçoit ni lettre, ni visite, qui ne va pas à la messe, se lève certaines nuits pour réciter d'étranges prières et qui se fait passer pour protestant. Le Père Jean demande à Julien de l'aider à l'intégrer. Fouillant dans son placard, Julien découvre le vrai nom de Jean Bonnet et son origine juive. Au cours d'un jeu en forêt, ils se perdent tous les deux. Ils retrouvent leur chemin grâce à une patrouille allemande. Face à la peur de Jean, Julien le prend sous sa protection. Le jour de la visite de sa mère, il l'invite avec eux au restaurant. Ils assistent à une intervention de la milice. Un jour d'alerte ils s'échappent tous les deux et vont jouer du piano. Julien découvre l'amitié. Mais, surprenant le marché noir, le Père Jean renvoie Joseph. Sans emploi, celui-ci se confie à la Gestapo. Les gendarmes et l'armée allemande envahissent le collège. Ils traquent et découvrent les enfants juifs, ils les arrêtent ainsi que le Père Jean. C'est alors qu'emmené par la Gestapo, devant tous les élèves rassemblés, le Père Jean dit cet "Au revoir les enfants".
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurCiné Vidéo Film
DistributeurCiné Vidéo Film
Annee1995
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée103 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)826094
Nombre de salles de sortie (Paris)34
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)57
Nombre d'entrée première semaine (Paris)117138

Tournage

Dates de tournage

Début : 26 janvier 1987
Fin : 27 mars 1987

Lieux de tournage

Palmares