Un balcon en forêt (1978) Michel Mitrani

Pays de productionFrance
Sortie en France 1979
>> Rechercher "Un balcon en forêt" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMichel Mitrani
ScénaristeMichel Mitrani
Collaborateur scénaristiqueRoger Boussinotd'après le roman "Un balcon en forêt"
Auteur de l'oeuvre originaleJulien Gracq
Société de production Antenne 2
ProducteurFrançoise de Bouchet
Producteur exécutif SFP - Société Française de Production
Directeur de productionFrançoise de Bouchet
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieCharlie Gaëta
CadreurGeorges Orset
Ingénieur du sonNorbert Garcia
Ingénieur du sonPaul Granger
MixeurDaniel Leonard
DécorateurClaude Lenoir
CostumierHuguette Chasseloup
MonteurClaude Fréchède
MonteurCatherine Chouchan
ScriptMichèle Lucker
Coordinateur des effets spéciauxGuy Trielli
Coordinateur des effets spéciauxYves Trielli
Coordinateur des effets spéciauxMichel Lodde

générique artistique

Humbert Balsan(le lieutenant Grange)
Aïna Walle(Mona, la jeune veuve)
Yves Afonso(le caporal Olivon)
Serge Martina(le soldat Hervouet)
Jacques Villeret(le soldat Gourcuff)
Jacques Charby(le capitaine Varin)
Bernard Crombey(le lieutenant Lavaud)
Laurent Vercelletto(le lieutenant de chars)
Paulette FrantzMadame Tranet, la patronne du café)
Isabelle Duby(Julia, l'amie de Mona)
Laurence Lignères(Mariette, une fermière)
François Dyrek(Vignaud)
Michel Delahaye(le colonel)
Alexandre Rignault(le villageois ancien combattant)
Alexandre Grecq(un officier)
Gérard Dauzat(un officier)
Lucien Charbonnier(un officier)
Louis Fievetz(un officier)
Marc Audier(un officier)
Guy Dhers(un officier)
Bernard Bireaud(un officier)
Pierre Koulak(un officier)
Christian Van Cau(un officier)
Michel Mitrani(un officier)

Bibliographie

Synopsis

Mobilisé en octobre 1939, le lieutenant Grange gagne son affectation: dans la forêt des Ardennes, une maisonnette maquillée à la hâte en casemate anti-char. Isolé du monde, sans téléphone et responsable d'un matériel de guerre quelque peu démodé, il organise le train-train des trois soldats dont il a le commandement. Drôle de guerre vraiment celle où le caporal Olivon peut prendre ses "habitudes" auprès d'une patronne de bistrot, que la mobilisation a laissée sans homme et où le soldat Hervouet, ayant succombé aux charmes d'une fermière, peut tout à loisir s'occuper des travaux de la ferme. Seul, le soldat Gourcuff, sorte de benêt de village, obéit à une certaine image du soldat: il boit sans vergogne! Pour ne pas être en reste, le lieutenant, bien qu'obéissant scrupuleusement aux consignes qui lui ont été données par les autorités militaires, connaît le grand amour avec Mona, une jeune veuve. On s'installe dans l'attente de la guerre et le fortin est le théâtre d'alertes simulées auxquelles personne ne croit plus. Cependant, à la montée des périls, le village proche est évacué. Après avoir vu refluer la cavalerie française, la batterie forestière tire sur une voiture allemande et la touche. Mais un obus vient tuer Hervouet et Olivon. Alors que le lieutenant Grange en se traînant, va mourir dans la maison vide de Mona, Gourcuff essaie de rejoindre les lignes...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation