La Récréation (1960) François Moreuil

Pays de productionFrance
Sortie en France 1961
>> Rechercher "La Récréation" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFrançois Moreuil
ScénaristeDaniel Boulanger
ScénaristeFrançois Moreuil
Auteur de l'oeuvre originaleFrançoise Sagan
DialoguisteDaniel Boulanger
Société de production Général Productions (Paris)
Directeur de productionPaul de Saint-André
Directeur de la photographieJean Penzer
Ingénieur du sonJean-Claude Marchetti
Ingénieur du sonJacques Bonpunt
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
MonteurRené Le Hénaff

générique artistique

Jean Seberg(Kate Hoover)
Christian Marquand(Philippe)
Françoise Prévost(Anne de Limeuil)
Paulette Dubost(la servante)
Evelyne Ker(une amie de Kate)
Monique Dagand
Simone France
Robert Le Fort
Michel Lemoing
Agnès Rivière
Frédérique Villedent
Colette Colas
Dominique Valensi

Bibliographie

Synopsis

D'une fenêtre du pensionnat Sainte-Elisabeth, Kate Hoover, fille d'un officier du SHAPE, et une de ses amies surveillent l'hôtel particulier voisin où Anne de Lîmeuil vit avec un sculpteur qu'elle entretient, Philippe. Une nuit où ces derniers donnent une soirée, Kate fait le mur et se mêle aux invités ; en regagnant la pension, elle voit un passant renversé et tué par une puissante voiture. Philippe n'a pas été sans remarquer le manège indiscret de l'adolescente. Anne non plus, et en pratique femme d'expérience, elle conseille à Philippe d'attirer Kate, puisqu'il la désire, et de la posséder, pour que très vite on ne parle plus de cette passade. Une chaussure perdue lors d'une visite clandestine servira de piège pour Kate qui, toute consentante d'ailleurs, prend contact avec Philippe ; celui-ci, un soir, l'emmène en taxi faire une longue promenade qui se termine par un bain dans la piscine privée d'une maison amie et un retour à l'aube. Anne, très comprehensive, part en Suisse, laissant sa voiture à Philippe. Pour la seconde fois, Kate et lui prennent la route. Mais Kate a reconnu la voiture, et par conséquent le meurtrier, que le remords n'a guère assailli. Dans la maison accueillante, la jeune fille se donnera à son caprise qu'elle abandonnera au petit matin pour rentrer à Sainte-Elisabeth en auto-stop. Le mépris qu'elle a pour la lâcheté de Philippe l'empêche de prolonger cette récréation.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation