Les Durs à cuire (1963) Jack Pinoteau

Pays de productionFrance
Sortie en France 1964
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Durs à cuire" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJack Pinoteau
Auteur de l'oeuvre originaleMichel Lebrun
DialoguisteJacques Emmanuel
Société de production Cimatel
Société de production Les Films Copernic (Paris)
Directeur de productionRené-Gaston Vuattoux
Directeur de la photographieClaude Lecomte
Ingénieur du sonGuy Villette
Compositeur de la musique originalePaul Misraki
DécorateurJean Douarinou
MonteurGeorges Arnstam

générique artistique

Roger Pierre(Germain Lormond)
Stéphane Audran(Rika Lormond)
Jean Poiret(Louis)
Mireille Darc(Josette)
Michel Serrault(Rossignol)
Claude Chabrol(le psychiatre)
Hubert Deschamps(Robert)
Olivier Hussenot(le directeur du théâtre)
Max Montavon(l'homosexuel)
France Rumilly(Raymonde)
Fernand Sardou(l'inspecteur)
Philippe Castelli(le critique)
Jean Degrave(le procureur)
Marcel Achard(dans son propre rôle)

Bibliographie

Synopsis

Au soir de la « première » de sa nouvelle pièce dans un théâtre des Boulevards, Germain regagne sa calme propriété banlieusarde pour y goûter les joies de la vie conjugale et de l'amitié. Il est heureux, en effet, de retrouver sa charmante épouse, Rika, sa dévouée et jolie secrétaire, Josette, et ses deux inséparables amis : Robert, un camarade de guerre qui ne le quitte jamais, et Louis, son collaborateur littéraire. Au moment ou Germain franchit le perron de sa demeure, une cheminée s'abat presque sur lui. Cette chute insolite, bientôt suivie de la rupture des freins de sa voiture, ne laisse pas de l'inquiéter. Ne serait-il plus en sécurité chez lui ? Qui donc voudrait le supprimer ? Germain charge alors un détective privé, Rossignol, de mener l'enquête. Il croit à tort que sa femme le trompe avec son ami Louis et que ce dernier, aidé du parasite Robert, ne cherche qu'à le supprimer. Alors, pour se venger, lui, le spécialiste au théâtre du crime parfait, décide de les assassiner ; mais, tandis qu'il déploie des trésors d'ingéniosité farfelue pour arriver à ses fins, une main inconnue, et combien habile, devance tous ses crimes. Il y a de quoi perdre la tête ! Et c'est ce qui se produit lorsque Germain, se croyant trompé, découvre que sa secrétaire dont il a fait, par dépit, sa maîtresse, est une femme escroc au service du maître-chanteur Rossignol, et que sa gentille épouse, Rika, a décidé de supprimer les ennemis de son mari pour le protéger. Tout ce joli monde, survivant, sera dépêché d'urgence à l'hôpital psychiatrique, accueilli par un professeur de médecine qui ne laisse pas d'être inquiétant !
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 28 octobre 1963
Fin : 05 décembre 1963