L'Affaire des divisions Morituri (1985) F.J. Ossang

Pays de productionFrance
Procédé image35 mm - NB
Durée81 mn
DistributeurSolaris Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "L'Affaire des divisions Morituri" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurF.J. Ossang
Assistant réalisateurGina Lola Benzina
Assistant réalisateurMarie-Laurence Cattoire
ScénaristeF.J. Ossang
ProducteurF.J. Ossang
Distributeur d'origine Forum Distribution
Directeur de la photographieMaurice Ferlet
Ingénieur du sonJean-Marc Baudoin
Ingénieur du sonNicolas Naegelen
Ingénieur du sonPierre Tucat
Compositeur de la musique originale Cabaret Voltaire
Compositeur de la musique originale Tuxedomoon
Compositeur de la musique originale Throbbing Gristle
Compositeur de la musique originale Lucrate Milk
Compositeur de la musique originale Esplendor Geometrico
Compositeur de la musique originale Spear of Destiny
MonteurF.J. Ossang

générique artistique

Gina Lola Benzina(La Flamine Allia)
Philippe Sfez(Bruce Satarenko)
Lionel Tua(Pierre Tanzanie)
Frankie Tavezzano(Ettore)
Hell-Now(le premier tueur)
Philippe Synodinos(le second tueur)
Joël-Joseph Barbouth(le conférencier)
Daniel Léger(le juge)
Raoul Gaboni(le conducteur de la DS/un gladiateur)
Gilles Cohen(le conducteur de la Bentley)
Gérard Courant(un nspecteur)
Baxter(un inspecteur)
F.J. Ossang(un gladiateur)
Joseph Morder(le greffier)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Un bookmaker est interrogé, en présence de son avocat, par un commissaire de police. Ce dernier possède un dossier complet, mais manque de preuves définitive pour cette affaire de prostitution et de combats de gladiateurs dans des arènes souterraines clandestines. Des pseudo punks, en effet, ont quitté le monde de la lumière et le règne de la bourgeoisie montante pour jouer avec la mort et vendre chèrement leur peau. Nul n'assiste à leurs combats, mais les paris vont bon train et font la fortune des "bookmakers-souteneurs". Ainsi, lorsqu'Ettore, la star de l'arène, ex-terroriste allemand réfugié dans ce monde des ténèbres et de l'absurde, décide d'en sortir, il n'a qu'une issue: cracher le morceau à la presse en échange de son départ pour l'Afrique. Mais le journaliste est assassiné, et Ettore n'atteint l'Afrique que pour mourir dans le désert. Une dépêche de presse révèle en fin de compte qu'après la mise à jour de toute l'affaire par le commissaire obstiné, un suicide (ou un assassinat?) collectif en a fait disparaître tous les protagonistes.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation