Un si joli village (1978) Etienne Périer

Pays de productionFrance
Sortie en France 1979
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Un si joli village" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurEtienne Périer
ScénaristeAndré G. Brunelin
ScénaristeEtienne Périer
Auteur de l'oeuvre originaleJean Laborde
Société de production Les Films de la Drouette
Société de production Les Films de la Tour
Société de production Les Productions Jacques Roitfeld
Société de production PlanFilm
Producteur déléguéAdolphe Viezzi
Producteur exécutifDominique Antoine
Directeur de productionRoland Thénot
Distributeur d'origine PlanFilm
Directeur de la photographieJean Charvein
Ingénieur du sonMichel Desrois
Compositeur de la musique originalePaul Misraki
DécorateurJean-Jacques Caziot
MonteurRenée Lichtig

générique artistique

Victor Lanoux(Stéphane Bertin)
Jean Carmet(Le juge Fernand Noblet)
Valérie Mairesse(Muriel Olivier)
Michel Robin(Gaspard)
Gérard Jugnot(Fréval, le patron de l'hôtel)
Francis Lemaire(Demaison, avocat de Bertin)
Jacques Richard(Maurois, le délégué syndical)
Anne Bellec(Nelly, soeur de Françoise Bertin)
Alain Doutey(Debray)
Jean Vigny(le curé Borie)
Gérard Caillaud(Larsac)
Roland Amstutz(Varan)
Christian de Tillière(le procureur)
Mathé Souverbie(Vanille)
Pierre Plessis(Castelin)
Bernard-Pierre Donnadieu(Arnoux)
Raymond Loyer(le doyen Girodot)
Lionel Vitrant(Delteil)
Claude Richard(Blanchard)
Mado Maurin(Elodie)
Etienne Périer(le mari de Nelly)
Bernard Lincot(Tabard)
Jacques Chailleux(Riffaud)
Jean Dautremay(Bonafon)
Jacques Canselier(Javel, greffier du Juge Noblet)
Sylvie Pinel(Mme Fréval)
Bernard Dumaine(Alban)
Maurice Vallier(le médecin)
Guy Di Rigo(Forget)
François Maisongrosse(Gustave)

Bibliographie

Synopsis

A Favières, village dont il n'est qu'un conseiller municipal parmi d'autres, Stéphane Bertin exerce néanmoins un pouvoir quasi absolu sur toute la population. C'est lui, en effet, qui dirige la seule industrie du lieu, une importante tannerie qui fait vivre directement ou indirectement Favières. Quadragénaire, marié, sans enfant, Stéphane a pour maîtresse la jeune institutrice du village, Muriel, qu'il aime passionnément. Cette liaison est connue de tous et nul ne viendrait en faire grief à Stéphane, sa femme trop distante n'ayant jamais pu s'attirer les sympathies. Or, on apprend un beau jour que celle-ci a mystérieusement disparu. Stéphane affirme bien à tout un chacun qu'elle est partie brusquement mais sa belle-soeur, pressentant un drame, n'entend pas se contenter de ces trop simples explications. Elle alerte aussitôt la gendarmerie puis la justice et l'enquête commence bientôt sous l'autorité du méticuleux juge Noblet. Ce dernier, persuadé de la culpabilité de l'industriel le traque impitoyablement après avoir appris que Muriel était enceinte et que son amant ne pouvait obtenir le divorce. Mais à la suite d'un interrogatoire serré, Stéphane menace de fermer son entreprise, ce qui inquiète immédiatement la population et les pouvoirs publics qui s'alarment des inévitables retombées sociales d'une pareille décision. Et c'est ainsi que Stéphane bénéficie d'un non-lieu, malgré les charges qui pèsent contre lui après la découverte du cadavre. Or, tandis que l'on fête comme il se doit l'événement à Favières, refusant ce verdict, Muriel, qui a accouché entre temps, quitte à tout jamais le village.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 02 octobre 1978
Fin : 15 novembre 1978