La Carapate (1978) Gérard Oury

Pays de productionFrance
Sortie en France11 octobre 1978
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "La Carapate" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGérard Oury
ScénaristeGérard Oury
ScénaristeDanièle Thompson
Producteur déléguéAlain Poiré
Directeur de productionRobert Sussfeld
Directeur de productionMarc Goldstaub
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieEdmond Séchan
Ingénieur du sonJacques Maumont
Compositeur de la musique originaleJean Musy
ChorégrapheChristiane Casanova
DécorateurJean André
DécorateurGeorges Glon
MaquilleurPierre Berroyer
CoiffeurMarc Blanchard
MonteurAlbert Jurgenson
RégisseurYvon Crenn

générique artistique

Pierre Richard(Jean-Philippe Duroc)
Victor Lanoux(Martial Gaulard)
Raymond Bussières(Marcel Duroc)
Jean-Pierre Darras(Jacques Panivaux)
Yvonne Gaudeau(Gisèle Panivaux)
Claire Richard(Blanche Hirondelle)
Jacques Frantz(le commisaire Rocheteau)
Blanche Ravalec(Marguerite)
Claude Brosset(Gustave)
Bernard Granger(Jeannot)
Bruno Balp(Gaston Buteau)
Janine Souchon(Josette Buteau)
Christian Bouillette(le gardien)
Katia Tchenko(la prostituée)
Alain Doutey(l'inspecteur)
Robert Dalban(le patron de bistrot)
Jean-Paul Coquelin(le brigadier)
Clément Michu(le gendarme)
Henri Poirier(le brigadier)
Adrien Cayla-Legrand(le général de Gaulle)
Christian Brincourt(dans son propre rôle de journaliste)
Lucienne Legrand
Erick Desmarestz
Janine Darcey
Alain Nobis
Jacques Verlier
Thi Dung Nguyen
Henri Attal
Marc Ariche
Michel Carnoy
Philippe Chauveau
Jean-François Daniel
Patrick Floersheim
Luc Florian
Gérard Giacchino
Anne-Marie Jabraud
Lucienne Legrand
Claude Legros
Patrice Melennec
Daniel Milgram
Roger Muni
Régis Porte
Lucien Privat
Roger Riffard
Francis Roussef
Sophie Sam
Adrienne Servantie
Gilbert Servien
Bernard Spiegel
Vincent Liegeois
Arnaud Liegeois
Eric Broneer
Georges Broneer

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Jean-Philippe Duroc, jeune avocat parisien d'origine modeste, vit avec son vieux père infirme. Le 27 mai 1968, le jeune homme quitte la capitale : il part annoncer à son client, Martial Gaulard, emprisonné à Lyon et condamné à mort, que son pourvoi en cassation a été rejeté. Mais, à peine arrivé, le voilà pris au milieu d'une mutinerie. Comme Martial s'évade après avoir blessé un gardien, son avocat se voit contraint de le suivre pour le ramener à la raison. Pendant ce temps, les forces de l'ordre croient à un coup monté : Duroc serait l'organisateur de la rébellion et le complice de Gaulard. Tous les moyens deviennent donc bons aux deux fugitifs pour semer la police et gagner Paris. L'avocat espère pouvoir plaider la cause de son client auprès du président de la République... même si le condamné ne pense, lui, qu'à rejoindre son amie vietnamienne du Quartier Latin. Après de nombreuses péripéties, Martial vole la voiture de deux riches bourgeois, les Panivaux, qui couraient mettre à l'abri en Suisse leurs principales richesses. Bien vite le couple établit un contact avec les fuyards pour récupérer le magot mais Gaulard parvient à leur escroquer encore une somme considérable. Pendant ce temps, Duroc obtient, de justesse, la grâce présidentielle. Mais il n'est pas au bout de ses peines : pris au milieu d'un combat de rues dans la mêlée des barricades, il est emmené par la police. Toujours considéré comme un dangereux gauchiste, complice des révoltés, il se voit incarcéré. Martial vient alors spontanément se livrer au juge d'instruction et prouver l'innocence de son défenseur... avant de s'enfuir à nouveau à la barbe des policiers.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1995
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
Collection100 ans de cinéma, 1895-1995
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée100 minutes

Exploitation