Vingt mille lieues sur la terre (1959) Marcello Pagliero

Pays de productionFrance ; URSS
Sortie en France 1961
>> Rechercher "Vingt mille lieues sur la terre" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarcello Pagliero
ScénaristeMichel Cournot
ScénaristeSergei Mikhalkov
DialoguisteMichel Cournot
Société de production Procinex
Société de production Le Trident (Paris)
Société de production Studios Gorki (Moscou)
Directeur de productionMarc Maurette
Directeur de la photographieGrair Garibian
Directeur de la photographieVladimir Rapoport
Ingénieur du sonJean Monchablon
Compositeur de la musique originaleNikita Bogoslovski
MonteurVictoria Mercanton
ScriptSylvette Baudrot

générique artistique

Léon Zitrone(Léon)
Tatiana Samoilova(Natacha)
Jean Gaven(Grégoire)
Ludmilla Martchenko(La liftière)
Jean Rochefort(Fernand)
Youri Bielov(Nicolas)
Valentin Zoubkov(Andreï)
Vladimir Ivachov(Fedia)
Eugène Bourenkov(Boris)
Françoise Deldick
Olga Stanitsina

Bibliographie

Synopsis

Désireux de voyager en Russie selon leur gré, un journaliste, Léon Garros ainsi que deux amis, Grégoire Lefèvre, photographe de métier etle jeune mécanicien Fernand Thierry, partent en voiture pour Moscou. Voulant dépasser les images traditionnelles qui s'offrent aux visiteurs ocsidentaux - le Kremlin, la place Rouge, le mausolée de Lénine et Staline - ils essaient de frayer avec la population russe. Fernand, accompagné de la jeune liftière de leur grand hôtel, parcourera le luna-park moscovite. La jeune fille parle un français correct et s'étonne de l'ignorance de son compagnon français lorsqu'elle lui demande de l'aider à commenter un texte de Stendhal sur l'incendie de Moscou. Hélas, notre français n'a d'autre préoccupation que de nouer une aventure amoureuse, mais la jeune fille russe sait se tenir à distance. Léon Garros, en liaison avec Paris, commente ses impressions premières et « invente » à souhait, transposant par besoin de fantaisie. Venu en U.R.S.S. pour revoir un camarade de guerre russe, Boris Azanov, il va s'ingénier à le retrouver. Nicholas, jeune interprète mis à la disposition des voyageurs français, va les aider dans cette difficile recherche de Boris Azanov. Le voyage entrepris pour atteindre le barrage de Bratsk où travaille Boris sera doublé et interrompu par la poursuite de la ravissante chanteuse Natacha, fiancée à André, le frère de l'interprète. La jeune fille, dont le mariage est constamment remis à plus tard par des déplacements imprévus de son fiancé, pilote de ligne, croît à un manque de parole de celui-ci. Pour cacher son chagrin et sa déception, elle est partie envoyage aves une tournée d'artistes à travers la province et doit même aller en Sibérie. Ce sera l'occasion pour nos voyageurs, à la poursuite de Natacha et de Boris, de visiter un kolkhose, d'assister à un concert donné aux ouvriers du barrage de Stalingrad, et finalement d'atteindre Bratsk où Léon Garros a la joie de retrouver son camarade de captivité. Natacha et André se retrouveront aussi et la jeune liftière et le jeune mécanicien français se verront à nouveau. C'est sous le signe de l'amitié et de l'amour que se termine le film.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation