Les Mots pour le dire (1983) José Pinheiro

Pays de productionFrance
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Mots pour le dire" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJosé Pinheiro
Assistant réalisateurJérôme Chalou
ScénaristeMarie Cardinal
ScénaristeSuso Cecchi D'Amico
ScénaristeMarie-Françoise Leclère
ScénaristeJosé Pinheiro
Auteur de l'oeuvre originaleMarie Cardinal
Société de production Belstar Productions (Paris)
Société de production Filmédis (Paris)
Société de production Stephan Films (Paris)
Société de production TF1 Films Production
Société de production Top n°1
Société de production UGC - Union Générale Cinématographique
Producteur déléguéVéra Belmont
Producteur déléguéJacques Dorfmann
Directeur de productionLinda Gutenberg
Directeur de productionBadri Mouley
Distributeur d'origine Europe 1
Distributeur d'origine UGC - Union Générale Cinématographique
Directeur de la photographieGerry Fisher
Ingénieur du sonPierre Befve
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Sénia
DécorateurIvan Maussion
MonteurClaire Pinheiro

générique artistique

Nicole Garcia(Marie Saint-Jean)
Marie-Christine Barrault(Eliane, la mère)
Daniel Mesguich(L'analyste)
Claude Rich(Le professeur Guillaume Talbiac)
Jean-Luc Boutté(François)
Michèle Baumgartner(Michèle)
Jean-Louis Foulquier(Bertheas, de la TV)
Robin Renucci(le père de Marie)
Céline Blanc-Potard(Jeanne)
Violaine Gonce(Marie enfant)
Denise Noël(Madeleine)
Bernard Montagner(l'interne)
Marie Cardinal(la monteuse)
Robert Party(Finchel, le gynécologue)
Rudolph Monory(Rudolph)
Marie-Jo Hareux(femme du bar)
Annie Noël
Chaibia
Anne-Marie Jabraud
Zakia Tahri
Gérard Lester

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Marie n'a pas la trentaine épanouie. Au contraire. Marie va mal. Pas tant physiquement, malgré des hémorragies fréquentes, que psychologiquement. Marie a peur, Marie a la hantise, l'obsession du sang et Marie souffre maintenant des difficultés de son enfance. L'absence de son mari, qui enseigne aux Etats-Unis, n'arrange rien. Elle vit avec ses enfants chez sa mère, Eliane, et ça, c'est la catastrophe. Car tous ses problèmes viennent de sa relation difficile avec une mère tournée vers les autres, mais pas vers elle, une mère qui l'a enfantée au moment de son divorce et après la mort d'une fille aînée, une mère rapidement devenue inaccessible, trop belle. Refusant l'opération chirurgicale qui la guérirait peut-être, Marie franchit le pas et va voir un psychanalyste. Peu à peu, au cours des séances, elle se livre dans la douleur. Et sa personnalité évolue. Elle se prend en mains, trouve un travail qui pourra lui permettre de payer son analyse, rencontre des amis et des amants. Sa peur de l'homme s'est transformée en nymphomanie. Forte de sa vie à elle, Marie a l'audace de s'opposer à Eliane. Celle-ci est d'ailleurs en position de faiblesse, accablée par le cheminement de son Algérie natale vers l'indépendance. Marie va de mieux en mieux et elle se met à écrire son histoire. Elle déménage alors avec ses enfants pour quitter Eliane. François, son mari, rentre en France; il découvre une femme tout à fait changée. Puis ils accueillent Eliane chez eux au moment où elle décline complètement. Elle meurt deux jours après. L'Algérie est indépendante. Marie est guérie.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurUGC - Union Générale Cinématographique
DistributeurAlliance Vidéo (Paris)
Annee1985
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée92 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)160986
Nombre de salles de sortie (Paris)17
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)21
Nombre d'entrée première semaine (Paris)39141