Une souris chez les hommes = Un drôle de caïd (1964) Jacques Poitrenaud

Pays de productionFrance
Sortie en France17 juillet 1964
Durée91 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Une souris chez les hommes = Un drôle de caïd" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Poitrenaud
AdaptateurMichel Audiard
DialoguisteMichel Audiard
DialoguisteAlbert Simonin
Société de production Filmsonor
Société de production Francos-Films (Paris)
Société de production Les Films Corona (Paris)
Société de production Mondex Films
Société de production Procinex
Directeur de productionRoger Demollières
Directeur de la photographieMarcel Grignon
Ingénieur du sonAntoine Archimbaud
Ingénieur du sonJacques Maumont
Compositeur de la musique originaleGuy Béart
DécorateurFrançois de Lamothe
MonteurPaul Cayatte

générique artistique

Louis de Funès(Marcel)
Dany Saval(Lucile)
Dany Carrel(Sylvie)
Maurice Biraud(Francis)
Robert Manuel(M. Dufour)
Jean Amadou
Andrès(le maître d'hôtel)
André Badin(le gardien de nuit)
Marcel Bernier(un convoyeur)
Bernard Cara
Philippe Castelli(le gardien du Louvre)
Yvan Chiffre(un patineur)
Madeleine Clervanne(Mme Laurent)
Evelyne Dassas(Mireille)
Dora Doll(Catherine)
Jacques Dynam(le patron du café)
Edouard Francomme(un convoyeur)
Gérard Lartigau(Lucky)
Jean Lefebvre(le surveillant T.V.)
Jacques Legras(un inspecteur)
Tanya Lopert(une amie de Lucky)
Albert Michel(le caissier du Bon Marché)
Bernard Musson(l'agent de police)
Maria Pacôme(Tante Emma)
Claude Piéplu(un inspecteur)
Jacques Salmon
Jacques Santi
Gilbert Servien(un client du Bon Marché)
Robert Vattier(l'employé-cadres)

Bibliographie

Synopsis

France et Marcel, aux yeux de tous leurs voisins, sont deux honnêtes citoyens moyens. L'un, bon époux et père affectueux, est un employé modèle ; l'autre, célibataire rangé, travaille comme attaché de presse, mais ses reportages semblent l'appeler assez fréquemment de nuit. et pour cause : nos deux amis bricolent dans le genre fric-frac, affaires modestes en général mais sans grands risques car ils sont d'un naturel prudent. Surpris un soir en plein travail par Lucile, une jeune personne curieuse et passionnée par leur technique, ils se voient obligés, sous peine de dénonciation, de partager le magot avec elle et d'accepter sa collaboration. Pleine d'idées, elle les entraîne dans la propriété d'une des ses tantes, riche collectionneuse, mais l'aventure se termine en réunion tres mondaine car la tante était chez elle et souffrait d'insomnie. Déçus par cet échec, Francis et Marcel envisagent d'abandonner le métier. et la trépidante « souris ». Mais celle-ci ne les lâche pas et met minutieusement au point le cambriolage en règle d'un grand magasin de la rive gauche. Ayant introduit, grâce a de fausses recommandations, ses amis dans la place et astucieusement endormi la surveillance télévisée des magasins, le trio gagne la salle des coffres. Ils déclenchent avec leur chalumeau une émission de fumée qui alerte les pompiers et les obligent à fuir. Mais Lucile a tout de même réussi à fracturer un coffre dont le contenu remplit un gros sac. Marcel rentre chez lui, un peu essoufflé, pour s'apercevoir de la disparition de sa femme, enlevée par un maître-chanteur qui réclame sa part du butin et donne un rendez-vous au Palais de Glace. Nos trois compères s'y précipitent : bien entendu, bagarre monstre entre tout ce joli monde, bagarre au cours de laquelle le précieux fourre-tout est éventré : les billets de 10 F qu'il contenait n'étaient que des fac-similé au recto publicitaire ! !
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 15 mars 1964
Fin : 30 avril 1964