Mélo (1986) Alain Resnais

Pays de productionFrance
Durée112 mn
DistributeurDiaphana pour MK2 (source : ADRC)
>> Rechercher "Mélo" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlain Resnais
Assistant réalisateurFlorence Malraux
Assistant réalisateurPhilippe Worms
ScénaristeAlain Resnais
Auteur de l'oeuvre originaleHenri Bernstein
Société de production MK2 Films (Paris)
Société de production Les Films A2 (Paris)
ProducteurMarin Karmitz
Directeur de productionCatherine Lapoujade
Distributeur d'origine MK2 Diffusion (Paris)
Directeur de la photographieCharlie Van Damme
Ingénieur du sonHenri Morelle
MixeurJacques Maumont
Compositeur de la musique originaleJean-Sébastien Bach
Compositeur de la musique originaleJohannes Brahms
Compositeur de la musique originale Philippe-Gérard
DécorateurJacques Saulnier
DécorateurPhilippe Turlure
MonteurAlbert Jurgenson
ScriptSylvette Baudrot

générique artistique

Sabine Azéma(Romaine Belcroix)
Fanny Ardant(Christiane Levesque)
Pierre Arditi(Pierre Belcroix)
André Dussollier(Marcel Blanc)
Jacques Dacqmine(Le docteur Rémy)
Hubert Gignoux(Le prêtre)
Catherine Arditi(Yvonne)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Depuis le Conservatoire, ils ne s'étaient revus. Marcel Blanc est devenu un soliste illustre qui parcourt le monde entier. Pierre Belcroix s'est contenté d'être premier violon dans l'orchestre des concerts Colonne. C'est chez lui que se déroule la soirée de retrouvailles, dans son modeste pavillon de la banlieue parisienne. Marcel parle, mi-blasé, mi-romantique, de ses voyages parfois fastidieux, de ses amours multiples et souvent compliquées. Romaine, la jeune épouse de Pierre, Maniche pour lui, le boit des yeux. Elle-même est une pianiste prometteuse quoique novice; elle demande l'insigne faveur de jouer avec le maître une sonate qu'ils apprécient tous les trois. Fine, maligne, elle s'arrange pour écarter son mari et transformer le rendez-vous en tête-à-tête privé. Piano, violon, c'est la sonate. Marcel, contrarié, veut déjouer par amitié les plans supposés de la jeune femme, puis cède à son charme, succombe à sa gaieté. Les deux amants voient la musique déchirer une passion à son acmé. Romaine le promet à Marcel: à son retour, elle sera libérée. Pierre ne se doute de rien. Encore moins que sa jolie femme a entrepris de l'empoisonner doucement. Bientôt malade, il est assisté par Christiane, une cousine lointaine, célibataire et de lui amoureuse en silence. Pierre faiblit mais tient encore. Marcel revient. La passion enfle. Désorientée, écartée, Romaine erre dans la banlieue boueuse, rejoint la Seine, s'y laisse glisser. Longtemps après, remarié avec Christiane, mais inconsolé, Pierre débarque dans le cadre moderniste de Marcel toujours éploré, lui réclamant une vérité qui lui est refusée. L'un après l'autre ils se ressaisissent, s'accusent, s'effondrent. Finalement l'épée tombe sur la nuque de l'amant: Maniche, avant de mourir, a écrit un dernier mot à Pierre; Pierre qui deux fois mari laisse son ami à sa solitude et son deuil.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)235258
Nombre de salles de sortie (Paris)17
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)60
Nombre d'entrée première semaine (Paris)41728

Tournage

Dates de tournage

Début : 16 décembre 1985
Fin : 14 janvier 1986