Trans-Europ-Express (1966) Alain Robbe-Grillet

Pays de productionFrance
Sortie en France25 janvier 1967
Procédé image35 mm - NB
Durée100 mn
DistributeurCarlotta Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Trans-Europ-Express" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlain Robbe-Grillet
Assistant réalisateurClaude Him
Assistant réalisateurJean-Marie Deconninck
ScénaristeAlain Robbe-Grillet
DialoguisteAlain Robbe-Grillet
Société de production Como-Films (Paris)
ProducteurSamy Halfon
Directeur de productionMaurice Urbain
Distributeur d'origine Lux C.C.F. (Paris)
Directeur de la photographieWilly Kurant
CadreurJean Orjollet
Ingénieur du sonRaymond Saint-Martin
Compositeur de la musique originaleMichel Fano
Compositeur de la musique originaleClo Vanesco
Compositeur de la musique préexistanteGiuseppe Verdi"La Traviata"
MaquilleurHagop Arakelian
CoiffeurJean-Louis Saint-Roch
MonteurBob Wade
RégisseurJacques Karnas
Photographe de plateauClaude Otzenberger
Photographe de plateauPierre Zucca

générique artistique

Jean-Louis Trintignant(Jean, dit Elias)
Marie-France Pisier(Eva)
Charles Millot(Franck)
Christian Barbier(Lorentz)
Daniel Emilfork(le faux policier)
Catherine Robbe-Grillet(Lucette)
Gérard Pelaprat(Mathieu)
Alain Robbe-Grillet(le cinéaste)
Paul Louyet(le producteur)
Raoul Guylad(le contact à la gare)
Henri Lambert(un faux policier)
Virginie Vignon(la vendeuse de valises)
Nadine Verdier(la soubrette)
Clo Vanesco(la folle et la chanteuse)
Prima Symphony(la strip-teaseuse)
Samy Helfon(Marc)
Rézy Norbert
Salkin
Ariane Sapriel

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Un scénariste (Alain Robbe-Grillet lui-même), un producteur et leur secrétaire prennent en gare du Nord le Trans-Europ-Express en direction d'Anvers. L'ambiance du train, le charme de la conversation, leur rencontre fortuite avec Jean-Louis Trintignant (un voyageur comme eux) leur inspire un scénario policier. Jean-Louis Trintignant devient Elias, apprenti trafiquant de disque, effectuant à Anvers une mission d'essai : prendre livraison d'une valise de cocaïne pour la ramener à Paris. A Anvers, Elias se voit engagé dans l'engrenage d'un monde peuplé de policiers et d'espions (ou de faux policiers et de faux espions) auxquels il se doit constamment d'échapper où de rendre des comptes. Mais l'imagination inconsciente des auteurs ne domine bientôt plus leur héros. Celui-ci poursuit, parallèlement à sa mission policière, un délire sexuel obsédant. Aussi bien, il contacte une prostituée, Eva, qui se prête d'assez bonne grâce à ses manoeuvres érotico-sadiques. Elias, découvrant qu'Eva appartient au réseau ennemi, l'étrangle au cours d'une scène orgiaque. Exploitant son obsession, la police lui tend un piège dans une boite de nuit spécialisée. Il sera abattu. Le train entre en gare d'Anvers. Les auteurs en descendent, ainsi que Jean-Louis Trintignant.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 31 mai 1966
Fin : 02 juillet 1966

Lieux de tournage