La Belle noiseuse (1990) Jacques Rivette

Pays de productionFrance
Sortie en France04 septembre 1991
>> Rechercher "La Belle noiseuse" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Rivette
Assistant réalisateurLorraine Groleau
ScénaristePascal Bonitzer
ScénaristeChristine Laurent
ScénaristeJacques Rivette
Auteur de l'oeuvre originaleHonoré de Balzac
Société de production FR3 Cinéma
Société de production Georges Reinhart Productions (Zürich)
Société de production Pierre Grise Productions (Paris)
ProducteurMartine Marignac
Distributeur d'origine Pierre Grise Distribution (Paris)
Directeur de la photographieWilliam Lubtchansky
Ingénieur du sonFlorian Eidenbenz
Compositeur de la musique préexistanteIgor Stravinsky
DécorateurManu de Chauvigny
CostumierLaurence Struz
MonteurNicole Lubtchansky

générique artistique

Michel Piccoli(Edouard Frenhofer)
Emmanuelle Béart(Marianne)
Jane Birkin(Liz)
Marianne Denicourt(Julienne)
David Bursztein(Nicolas)
Gilles Arbona(Porbus)
Marie-Claude Roger(Françoise)
Bernard Dufour(la main du peintre)
Marie Belluc(Magali)
Leïla Remili(la servante)
Daphne Goodfellow(une touriste)
Susan Robertson(une touriste)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Porbus, ami de toujours et ex-rival en amour du célèbre peintre Frenhofer, vient lui rendre visite dans la propriété du midi de la France où il vit retiré avec sa femme Liz. Il est accompagné du jeune peintre Nicolas et de sa compagne Marianne. Nicolas a beaucoup d'admiration pour Frenhofer qui semble estimer ce dernier. En lui montrant son atelier en compagnie de Porbus, Frenhofer avoue le secret qui le ronge depuis longtemps: voici dix ans qu'il ne peint plus. Depuis qu'il a laissé inachevé une toile dont Liz était une fois de plus le modèle, "La Belle Noiseuse". Porbus pousse Frenhofer à le reprendre avec un nouveau modèle. Pourquoi pas la belle Marianne? Frenhofer se laisse tenter, même s'il sait le danger d'une telle "expérience", Nicolas accepte. D'abord vexée d'être ainsi "louée", la fière jeune femme refuse, puis accepte par défi. Commencent alors cinq longues journées de pose. Tandis que Frenhofer dessine, peint et tord le corps dénudé de Marianne pour lui faire rendre sa vérité. Liz, quoique rongée par l'angoisse, encourage la jeune femme à persévérer. Nicolas découvre peu à peu une forme particulière de jalousie devant les liens qui unissent le peintre et son modèle et lorsque Frenhofer est au bord de renoncer, c'est Marianne qui le pousse à aller jusqu'au bout. Le tableau achevé, sur la toile même qui avait été abandonnée, la figure de Marianne effaçant celle de Liz, le peintre s'empresse de l'emmurer et de le remplacer par une toile anodine. Mais les relations entre Liz et Frenhofer ne seront plus jamais comme avant, tandis que le bonheur illusoire du couple Marianne-Nicolas se défait.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurPolyGram Vidéo (Antony)
DistributeurPolyGram Vidéo (Antony)
Annee1995
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
CollectionGrands Comédiens
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée0 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)76891
Nombre de salles de sortie (Paris)3
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)25
Nombre d'entrée première semaine (Paris)13210

Palmares