Bébert et l'omnibus (1963) Yves Robert

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Bébert et l'omnibus" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYves Robert
Auteur de l'oeuvre originaleFrançois Boyer
DialoguisteFrançois Boyer
Société de production Les Productions de La Guéville (Paris)
Producteur déléguéDanièle Delorme
Directeur de productionLéon Carré
Directeur de la photographieAndré Bac
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
Compositeur de la musique originale Philippe-Gérard
DécorateurRobert Clavel
MonteurRobert Isnardon

générique artistique

Martin Lartigue(Bébert)
Jean Richard(M. Martin)
Blanchette Brunoy(Mme Martin)
Jacques Higelin(Tiennot)
Sophie Grimaldi(La jolie rousse)
Christian Alers(Barnier)
Michèle Bardollet
Tsilla Chelton(la voyageuse)
Madeleine Clervanne(la dame au chien)
Françoise Deldick(la paysanne)
André Desplanches(le benjamin des Martin)
Guy Grosso(Un gendarme)
Michel Isella(le cadet des Martin)
Christine Janin(la petite Martin)
Jean Lefebvre(Balissard)
Pierre Maguelon
Christian Marin(le chef de gare)
Paul Mercey(Hubert Pignal)
Michel Modo(Un gendarme)
Pierre Mondy(Parmelin)
Paul Préboist
Albert Rémy(Brigadier Belissard)
Yves Robert(Chaussin)
Michel Serrault(Barthoin)
Pierre Tornade(un agent)
Nono Zammit

Bibliographie

Synopsis

C'est le branle-bas de combat à la veille d'un départ en vacances. La famille au complet termine ses dernières acquisitions dans un grand magasin. Mais le retour à la maison va être des plus mouvementés. Le frère aîné, Tiéno, a fixé rendez-vous à une jolie vendeuse et utilise comme alibi son petit frère, l'espiègle, le terrible, le cabochard (mais bien gentil tout de même), le célèbre Bébert. Ce dernier, lassé d'attendre, fait une fugue. On le retrouve et cela n'est encore rien. Mais, pour rentrer, on prend l'omnibus. Tiéno, préoccupé à bavarder sur le quai avec ses camarades - et aussi avec de jolies filles - ne voit pas que le wagon où se trouve Bébert a été dirigé sur une autre ligne. Et voilà Bébert perdu une seconde fois. Tiéno, affolé, s'efforce de le rattraper, mais il ne dispose que d'une bicyclette. Le père, alerté, s'élance lui aussi à la recherche de son fils. en auto-stop. Ce n'est pas facile car, pour corser l'aventure, il pleut, il pleut sans arrêt. Mais Bébert a été récupéré par les agents d'une petite gare de banlieue. Malheur en a pris ! Car pendant toute la nuit, à la fois obstiné et charmeur, Bébert sème, par ses caprices, la perturbation dans tout le réseau ferroviaire. A l'aube enfin, les parents et les amis retrouvent la petite frimousse délurée de Bébert, prêt à de nouvelles espiègleries.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 17 juin 1963
Fin : 14 août 1963