Salut l'artiste (1973) Yves Robert

Pays de productionFrance ; Italie
Procédé image35 mm - Couleur
Durée96 mn
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Salut l'artiste" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYves Robert
ScénaristeJean-Loup Dabadie
ScénaristeYves Robert
DialoguisteJean-Loup Dabadie
Société de production EIA - Euro International Film (Roma)
Société de production Les Productions de La Guéville (Paris)
ProducteurDanièle Delorme
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieJean Penzer
Compositeur de la musique originaleVladimir Cosma
DécorateurThéobald Meurisse
MonteurGhislaine Desjonquères
ScriptElisabeth Rappeneau

générique artistique

Marcello Mastroianni(Nicolas Monteï)
Françoise Fabian(Peggy)
Carla Gravina(Elisabeth)
Jean Rochefort(Clément)
Tania Balachova(Mme Gromoff)
Evelyne Buyle(Bérénice)
Lise Delamare(la comédienne)
Georges Staquet(figurant)
Betty Beckers
Louise Chevalier
Robert Dalban
Nicole Jamet
Sylvie Joly
Lucienne Legrand
Pierre-Jacques Moncorbier
Maurice Risch

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Nicolas Montei vit des journées épuisantes! Comédien professionnel, il attend à quarante ans le rôle qui le fera sortir du rang, mais doit se contenter, pour l'heure, d'occuper n'importe quel emploi rémunérateur: Louis XIV le matin, canard pour la radio à midi, policier le soir au théâtre avec son ami Clément, et enfin, illusionniste le soir dans un cabaret. Il ne lui reste que peu de temps pour s'occuper de Peggy, sa maîtresse. Tout irait quand même pour le mieux entre deux contraventions et la voiture en fourrière si, pour comble, son fils aîné n'avait pas disparu après avoir volé des appareils photographiques. Inquiet, entre deux prises de vue, Nicolas téléphone à sa femme Elisabeth, mais un peu plus tard, le fugueur réapparaît. Il faut rendre les appareils au plus vite. Nicolas s'en charge. Peggy se sent seule et délaissée. La situation n'est pas claire: Nicolas n'est pas divorcé et continue, sous divers prétextes, à revoir son épouse. Prenant ombrage de sa dernière visite à Elisabeth, ne croyant pas à l'histoire du vol, Peggy fait une scène à Nicolas qui en profite pour partir et aller vivre à l'hôtel. Les figurations se succèdent, jusqu'au jour où il est pressenti pour le grand rôle d'une pièce. Malheureusement, les répétitions tournent court, faute d'argent, et Nicolas doit reprendre ses monotones activités. Le moral tombe d'autant que Clément abandonne le métier pour devenir publicitaire; il faut trouver un autre partenaire. La solitude lui pèse. Quittant l'hôtel, il va voir Elisabeth pour reprendre la vie conjugale, mais elle lui annonce qu'elle est enceinte d'un canadien de passage. Déprimée, il repart. Les affaires de Clément prospèrent. Il incite Nicolas à le rejoindre. Ce n'est pas possible. Nicolas a le métier dans la peau et préfère tenir un petit rôle de boxeur que promotionner des pâtes alimentaires! Il revoit Peggy. Elle a retrouvé son mari et s'en trouve bien. Ils n'ont plus rien à se dire. En tournant une courte scène avec deux jeunes comédiens, Nicolas comprend où se trouvent son devoir et son bonheur. Il retournera vivre avec Elisabeth et ses enfants, tous ses enfants!...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurLa Guéville Vidéo (Paris)
DistributeurUGC - Union Générale Cinématographique
Annee1985
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée96 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 25 juin 1973
Fin : 24 août 1973

Lieux de tournage