Mon beau-frère a tué ma soeur (1985) Jacques Rouffio

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Mon beau-frère a tué ma soeur" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Rouffio
Assistant réalisateurVincent Canaple
ScénaristeGeorges Conchon
ScénaristeJacques Rouffio
DialoguisteGeorges Conchon
Société de production Cinéproductions
Société de production FR3 Cinéma
Producteur déléguéGiorgio Silvagni
Directeur de productionDaniel Riché
Distributeur d'origine Gaumont Distribution
Directeur de la photographieJacques Loiseleux
CadreurLaurent Chevallier
Ingénieur du sonBernard Aubouy
Compositeur de la musique originalePhilippe Sarde
DécorateurJean-Jacques Caziot
MonteurAnna Ruiz
Photographe de plateauChristophe Rouffio

générique artistique

Michel Serrault(Octave Clapoteau)
Michel Piccoli(Etienne Sembadel)
Juliette Binoche(Esther Bouloire)
Jean Carmet(Jocelyn Bouloire)
Milva Biolcati(Renata Palozzi)
César Baldaccini
Raoul Billerey
Jean-Pierre Bisson(D'H)
Maurice Chevit
Didier Flamand
Agnès Garreau(Muriel)
Francis Girod(interviewer Tv)
Gérard Klein(journaliste radio)
Tom Novembre(Léon)
Isabelle Petit-Jacques(Micheline)
Jean-Paul Roussillon

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

En ce jour de grâce, Octave Clapoteau, le célèbre anthropologue qui a étudié les moeurs des Pornos, est reçu à l'Académie française par son hilare ami Etienne Sembadel, le non moins célèbre auteur du "Sexe, sa vie, son oeuvre". Eternels gamins bambocheurs, les deux Immortels retrouvent, après la réception d'usage, la jeune et belle Esther Bouloire, profession vétérinaire et habituée de la clinique psychiatrique de Sembadel. Cette égérie particulière n'a guère qu'une phrase à la bouche: "Mon beau-frère a tué ma soeur". Las de ses répétitions, les deux acolytes décident de mener une enquête. Du beau-frère escroc mégalo à la cousine avocate ingrate, en passant par le tonton maquignon à pognon, les voilà en train de suivre une étrange piste bordée de cadavres. La Suisse où elle les mène en compagnie d'une tonitruante italienne maîtresse insatiable de Clapoteau, leur fait l'honneur de ses prisons. De retour à Paris, où Sembadel manque de s'amender et de reprendre une vie familiale cohérente, les événements les poussent dans leurs derniers retranchements. Et le beau-frère acculé avoue tous les meurtres qu'il a commis pour le tonton Jocelyn, qui asseyait ainsi sa fortune en se vengeant de son infortune de bossu. A peine confessé, le beau-frère est à son tour abattu. En voiture Esther, décident les Immortels, mettant le cap sur l'Italie, tandis que l'avocate tombe sous les pruneaux. Mais la demeure en feu de l'Italienne ne les abritera pas. Direction Rome maintenant, où d'ailleurs la piste semble aboutir. Le tonton ne sort-il pas du Vatican au moment où Clapoteau et Sembadel y entrent pour se rendre à l'audience papale qui leur a été accordée? Les voilà dehors, tout joyeux, légers, légers. Et les plombs qu'ils reçoivent, presque sous les yeux de leurs amies, les font monter au ciel: assurément la protection qui vient de leur être promise ne concernait pas la Terre.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)85341
Nombre de salles de sortie (Paris)24
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)6
Nombre d'entrée première semaine (Paris)50461

Tournage

Dates de tournage

Début : 03 septembre 1985
Fin : 15 novembre 1985