Le Couteau sous la gorge (1955) Jacques Séverac

Pays de productionFrance
Sortie en France02 mars 1956
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
>> Rechercher "Le Couteau sous la gorge" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Séverac
Assistant réalisateurGeorges Jaffé
ScénaristeJacques Séverac
DialoguisteAndré Tabet
Société de production Les Films Artistiques Français
Société de production EDIC - Edition et Diffusion Cinématographique
ProducteurPaul de Saint-André
ProducteurGeorges de La Grandière
Directeur de productionÉmile Buhot
Distributeur d'origine Filmonde
Directeur de la photographieJean Isnard
CadreurGustave Raulet
CadreurJacques Klein
Ingénieur du sonAndré Louis
Compositeur de la musique originaleAndré Theurer
DécorateurClaude Bouxin
MaquilleurLouis Cari
MonteurMonique Lacombe
ScriptRégine Hernou
RégisseurJean Clairval
Photographe de plateauHenri Caruel

générique artistique

Jean Servais(le docteur Marc Hourtin)
Madeleine Robinson(Mado)
Jean Chevrier(Pacos le Maltais)
Yves Deniaud(le commissaire Lussac)
Michèle Cordoue(Nora)
Henri San Juan(Rolf Olsen, dit Le Chinois)
Micheline Gary(Simone Hourtin)
Yves Brainville(l'inspecteur Aubier)
Claude Bertrand(Machecoul)
Antoine Bourseiller(l'adjoint du commissaire Lussac)
Don Ziegler(Brigar)
Julien Verdier(Silios, l'aveugle)
René Sarvil(Fredo, le patron du bistrot du Vieux Port)
Charles Lemontier(le proviseur)
Jean-Henri Chambois(l'ami des Hourtin)
Paul Demange(l'employé de la banque)
Patrice Séverac(Patrice Hourtin)
Annie Roudier(la logeuse)
Bergerac(l'inspecteur Courtin)
Jean Panisse(le patron du café des Docks)
Jean Brunel(le radio de la P.J.)
Marcel Bernier(l'agent au commissariat)
Andrès(le maître d'hôtel du cabaret)
Jacques Stany(un spectateur au cabaret)
Corinne Marchand(une spectatrice au cabaret)
Le Ballet des Naturistes(les artistes du cabaret)
Janine Caire
Marthe Michaud
Thérèse Rigaud

Bibliographie

Synopsis

Pacos le Maltais, chef de gang, maître de l'heure sur les quais de Marseille, donne congé à l'un de ses hommes, le Chinois, qui a tué une femme lors du dernier coup de main sur une banque : « de l'argent, mais pas de meurtre ». Peu après pour trouver de l'argent, le Chinois monte avec son amie l'enlèvement du petit garçon d'un médecin qui avait jadis été appelé au chevet de Pacos, blessé dans une affaire. Rançon : 5 millions. Le médecin cherche à régler l'affaire sans la police, mais le proviseur du collège, responsable de l'enlèvement, a averti le commissaire. Tandis que celui-ci commence ses recherches, le médecin se souvient de Pacos, dont il avait refusé l'argent après l'avoir soigné. Pacos a une femme, une ancienne infirmière, qui avait aidé le chirurgien ; sur ses instances, il accepte. Il soupçonne d'ailleurs immédiatement d'où vient le coup. Et voici le gang en chasse, mais qui doit agir en se garant de la police. Tout cela aboutit à une chasse à l'homme à travers un dépôt, sur les quais. L'enfant est délivré grâce à Pacos qui, de nouveau, est grièvement blessé et le Chinois est tué. Ici le film devient original ; le médecin décide de tout faire pour que Pacos ne tombe pas aux mains de la police : l'homme a manifestement du fond et sa femme est apte à l'aider dans son redressement. De son côté, le commissaire, jusqu'ici policier classique, prêt à tous les mensonges pour obtenir des aveux, se révèle humain et psychologue : lui aussi espère le retournement de Pacos. Il feindra la nonchalance pour donner au docteur le temps d'embarquer Pacos à destination de l'étranger. Et nous quittons Pacos partant avec sa femme qui lie décidément son sort au sien, tandis que policier et docteur voient s'éloigner le bateau avec un sourire heureux.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 30 juin 1955
Fin : 06 août 1955

Lieux de tournage