Par le sang des autres (1973) Marc Simenon

Pays de productionFrance ; Italie ; Canada
Sortie en France 1974
Procédé image35 mm - Couleur
Durée95 mn
>> Rechercher "Par le sang des autres" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarc Simenon
Assistant réalisateurJean-Jacques Beineix
ScénaristeJean Max
Société de production Les Films de La Boétie
Société de production Kangourou Films
Société de production Cinévidéo (Montréal)
Société de production Verona Produzione
Distributeur d'origine Les Films de La Boétie
Directeur de la photographieRené Verzier
Ingénieur du sonWilliam Robert Sivel
Compositeur de la musique originaleFrancis Lai
DécorateurJean André
MonteurEtiennette Muse

générique artistique

Yves Beneyton(le psychopathe)
Francis Blanche(le médecin)
Bernard Blier(le maire)
Robert Castel(Paul)
Mylène Demongeot(la prostituée)
Monita Derrieux(Amélie)
Denise Filiatrault(Geneviève Barthélemy)
Georges Géret(l'inspecteur)
Jacques Godin(Francis)
Nathalie Guérin(Caroline Barthélemy)
Mariangela Melato(la fille du maire)
Claude Piéplu(le préfet)
Charles Vanel(le curé)
Jackie Bourdilleau
Jacques Rispal
Marie-Jo Simenon

Bibliographie

Synopsis

Un jeune déséquilibré - obsédé par les femmes et la violence - s'introduit dans une maison isolée et retient en otages ses deux occupantes. La rançon qu'il exige auprès du maire éberlué ne manque pas d'originalité: qu'on lui livre, non de l'argent, sans utilité, mais la plus belle fille du village. Les autorités (préfet, commissaire de police, maire...) se concertent et envisagent tour à tour les différents moyens de le satisfaire: recourir aux services d'une professionnelle, mais celle-ci est tuée; demander au maçon italien, en échange de sa naturalisation, de "sacrifier" l'une de ses nombreuses filles à la cause politique. Mais celui-ci refuse, car personne, en fait, ne souhaite s'exposer à la mort pour sauver deux otages presqu'inconnues. Finalement, la fille du maire, excédée par les heures d'atermoiements, de marchandages cyniques, de lâcheté, se porte volontaire. A force de douceur et de patience, elle amène le forcené à libérer ses prisonnières, puis à sortir lui-même. Elle sauve sa vie, mais il est abattu à bout portant. Et le village retrouve sa tranquillité.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage