Baratin (1956) Jean Stelli

Pays de productionFrance
>> Rechercher "Baratin" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Stelli
ScénaristeAndré Hornez
ScénaristeJean Stelli
Auteur de l'oeuvre originaleHenri Betti
Auteur de l'oeuvre originale Bizos
Auteur de l'oeuvre originaleAndré Hornez
Auteur de l'oeuvre originaleJean Valmy
DialoguisteAndré Hornez
DialoguisteJean Stelli
Société de production Général Productions (Paris)
Société de production Les Films Hergi
ProducteurJean Hébey
ProducteurRaymond Horvilleur
Directeur de productionRaymond Horvilleur
Directeur de la photographieVictor Arménise
Ingénieur du sonNorbert Gernolle
Compositeur de la musique originaleHenri Betti
DécorateurDaniel Guéret
MonteurJean-Charles Dudrumet

générique artistique

Roger Nicolas(Roger Brissac)
Ginette Baudin(Conchita)
Jacques Harden(François)
Anne-Marie Carrière(Adélaïde)
Maurice Bénard(Dubois-Dumas)
Francis Boyer
Caroline Clerc(une blanchisseuse)
Jean Combal
Gisèle Fréry(une blanchisseuse)
Tania Karen(Patricia)
Micheline Luccioni(une blanchisseuse)
Monique Tanguy
Jean Tissier(l'huissier)

Bibliographie

Synopsis

Roger, que l'on appelle « Baratin » à cause de son bagout, est un camelot qui, dans son quartier de Montmartre, végète à la recherche de la « bonne affaire ». Son ami François, artiste dont les trois blanchisseuses du quartier se disputent le coeur, lui propose un jour cette bonne affaire : il s'agit d'exploiter dans le Midi un gisement de pétrole qu'il croit avoir découvert. Mais il faut des fonds. Baratin va les réunir grâce aux trois blanchisseuses et à leur mère, Mme Adélaïde, qui viennent de gagner à la loterie. Avec les quatre millions placés dans l'affaire par les blanchisseuses, Baratin et François partent sur la Côte. Mais, en chemin, voulant grossir son capital, Baratin perd la totalité de la somme à la roulette. Quand les deux amis se retrouvent sur les lieux, Patricia, la fille d'un gros brasseur d'affaires, vient d'acheter le terrain où ils espéraient trouver le pétrole. Pendant que François, tombé amoureux de Patricia, se désintéresse de leurs projets, Baratin tombe amoureux de Conchita, l'épicière andalouse. C'est alors que surviennent les blanchisseuses. Mme Adélaïde et ses trois filles, en constatant que non seulement il n'y a pas de pétrole mais que leurs millions se sont volatilisés, surgissent dans la mairie où François va épouser Patricia. Tout va pourtant s'arranger car, s'il n'y a pas de pétrole, il y a une nappe d'eau sulfureuse que le père de Patricia va exploiter dans les règles. Baratin épousera Conchita, le père de Patricia épousera la mère des jeunes blanchisseuses et celles-ci se consoleront à l'idée des bénéfices auxquels cette union va les associer.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation