Escalier C (1984) Jean-Charles Tacchella

Pays de productionFrance
Sortie en France 1985
Procédé image35 mm - Couleur
Durée102 mn
>> Rechercher "Escalier C" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Charles Tacchella
Assistant réalisateurDenis Seurat
Assistant réalisateurFrancis de Gueltzl
Assistant réalisateurRichard Salaün
ScénaristeElvire Murail
ScénaristeJean-Charles Tacchella
Auteur de l'oeuvre originaleElvire Murail
Société de production Les Films 7
Société de production FR3 Cinéma
Producteur déléguéMarie-Dominique Girodet
Directeur de productionPatrick Delauneux
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieJacques Assuérus
Ingénieur du sonPierre Lenoir
Compositeur de la musique originaleRaymond Alessandrini
DécorateurGeorges Lévy
CostumierOlga Pelletier
MonteurAgnès Guillemot

générique artistique

Robin Renucci(Forster Lafont)
Jean-Pierre Bacri(Bruno)
Jacques Bonnaffé(Claude)
Catherine Leprince(Florence Martin)
Michel Aumont(Joss, le typographe)
Jacques Weber(Conrad)
Hugues Quester(Al, l'ami de Claude)
Claude Rich(Monsieur Lafont, le père de Forster)
Catherine Frot(Béatrice)
Florence Giorgetti(Charlotte)
Mony Rey(Madame Bernhardt)
Fiona Gélin(Vanessa)
Constance Schacher(la petite Anita)
Gilles Gaston-Dreyfus(Virgile)
Olivier Lebeau(Jacques)
Pétronille Moss(Suzy)
Jean-Claude Jay(Messinger)
Dominique Rousseau(secrétaire de la galerie)
Jean-Marie Bernicat(l'orateur)
Jacqueline Fontaine(l'habituée heureuse)
Maïté Maillé(l'amie de Vanessa)
Pierre Julien(le croque-mort du crematorium)
André Haber(le fonctionaire du consulat)
Marie Garcin(la vendeuse du pressing)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Forster Lafont est un écrivain raté, désoeuvré. Un fils bcbg que son papa a installé dans un appartement tranquille pour qu'il puisse se livrer à ses réflexions pseudo-métaphysiques. Autour de lui, dans la même cage C d'un immeuble ancien quelque part dans Paris, toute une volière qui bat de l'aile et du coeur. Claude, homosexuel quitté par son ami, Bruno, chômeur en quête de petits boulots, Joss, typographe mythomane qui ne cesse de parler à son ombre. Charlotte s'est installée avec sa petite fille Anita, Madame Bernhardt vit dans le souvenir et nourrit les chats vagabonds, Béatrice et Virgile vivent ensemble ou, du moins, tentent de le faire: régulièrement, on voit l'un ou l'autre, matelas, duvet et cage à oiseau sous le bras, émigrer de l'appartement vers une chambre de bonne refuge avant de redescendre quelques heures plus tard. Dans cet escalier C où les destins se croisent, l'amour et la mort prennent leurs quartiers, les passions s'exacerbent. Au bout du chemin, après des obstacles multiples, quelques-uns sortent en vainqueurs: Béatrice et Virgile n'ont plus besoin de la chambre de bonne; Bruno et Charlotte ont fait plus ample connaissance. Mais d'autres se sont perdus, s'y sont anéantis. Au bout d'une quête presque mystique de l'absolu, de la perfection dans l'art et de l'esthétisme idéal, Forster sombre dans la folie. Claude, lui, choisit la fuite, et Madame Bernhardt rejoint ses souvenirs.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)288818
Nombre de salles de sortie (Paris)15
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)47
Nombre d'entrée première semaine (Paris)35121

Tournage

Dates de tournage

Début : 11 septembre 1984
Fin : 29 octobre 1984