La Passion Béatrice (1987) Bertrand Tavernier

Pays de productionFrance ; Italie
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "La Passion Béatrice" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBertrand Tavernier
Assistant réalisateurPhilippe Bérenger
Assistant réalisateurJean Fellous
Assistant réalisateurOlivier Horlait
ScénaristeColo Tavernier
Société de production AMLF (Paris)
Société de production Cléa Productions
Société de production Les Films de la Tour
Société de production Little Bear (Paris)
Société de production Scena Film
Société de production TF1 Films Production
Producteur déléguéAdolphe Viezzi
Directeur de productionPierre Saint-Blancat
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieBruno de Keyzer
Ingénieur du sonMichel Desrois
Compositeur de la musique originaleLily Boulanger
Compositeur de la musique originaleRon Carter
DécorateurGuy-Claude François
CostumierJacqueline Moreau
MonteurArmand Psenny
Photographe de plateauGeorges Pierre

générique artistique

Bernard-Pierre Donnadieu(François de Cortemart)
Julie Delpy(Béatrice)
Nils Tavernier(Arnaud)
Monique Chaumette(La mère de François)
Robert Dhéry(Raoul)
Michèle Gleizer(Hélène)
Maxime Leroux(Richard)
Jean-Claude Adelin(Bertrand Lemartin)
Jean-Louis Grinfeld(maître Blanche)
Claude Duneton(curé)
Isabelle Nanty(nourrice)
Jean-Luc Rivals(Jehan)
Roseline Vuillaume(Marie)
Maïté Maillé(la noiraude)
Albane Guilhe(la recluse)
Marie Privat(Marguerite)
Sébastien Konieczny(François enfant)
Vincent Saint-Ouen(père de François)
Tina Sportolaro(mère de François jeune)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Agé de dix ans, François de Cortemart voit son père partir à la guerre. De retour au château, il découvre sa mère dans les bras de son amant. Il tue celui-ci. Il s'enferme en haut de la tour et affronte le vent, le froid, la famine, la solitude, et l'attente jusqu'au jour où il apprend la mort de son père. Il accuse Dieu. Plusieurs années plus tard, en 1346, il est fait prisonnier par les Anglais avec son fils Arnaud. Sa fille Béatrice qui l'a vu partir alors qu'elle n'était qu'une enfant, attend dans l'impatience ce père mythique. Elle vend leurs biens pour réunir la rançon, seul son compagnon, un enfant sourd et muet, la rassure. Enfin libérés, elle découvre un père violent, accompagné d'une fille ramassée alors qu'elle tuait son enfant. Face à la haine de sa belle-mère, François de Cortemart s'installe dans la débauche. Il ne croit plus en rien, ni en la chevalerie vaincue, ni en sa famille, ni en Dieu qu'il affronte en permanence; il pille les villages, il tue, il agresse sa femme, "les garces n'ont pas d'âme". François, pour provoquer Dieu et être excommunié, viole Béatrice. Elle s'enferme, renvoie son compagnon qui s'enfuit. François crie sa colère "Dieu et mon amour n'existent pas". Il rejoint sa fille et l'oblige à se plier à ses désirs, il veut l'épouser. Sa pureté provoque sa haine. Sa passion pour cette femme de sa chair ressurgit, il veut protéger "sa petite fille". Il est agressif mais terrifié par sa violence et son amour ne fait que grandir. Quand Béatrice vient le tuer, il accepte. Les mains couvertes de sang, elle caresse le visage de la vierge statufiée.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurWarner Home Vidéo France (Paris)
DistributeurWarner Home Vidéo France (Paris)
Annee1992
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée126 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)145951
Nombre de salles de sortie (Paris)25
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)12
Nombre d'entrée première semaine (Paris)64102