Baisers volés (1968) François Truffaut

Pays de productionFrance
Sortie en France06 septembre 1968
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
DistributeurDiaphana pour MK2 (source : ADRC)
>> Rechercher "Baisers volés" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFrançois Truffaut
ScénaristeFrançois Truffaut
ScénaristeClaude de Givray
ScénaristeBernard Revon
DialoguisteFrançois Truffaut
DialoguisteClaude de Givray
DialoguisteBernard Revon
Société de production Les Films du Carrosse (Paris)
Société de production Les Artistes Associés
Directeur de productionClaude Miller
Directeur de la photographieDenys Clerval
Ingénieur du sonRené Levert
Compositeur de la musique originaleAntoine Duhamel
Auteur des chansons originalesCharles Trenet
Interprète des chansons originalesCharles Trenet
DécorateurClaude Pignot
MonteurAgnès Guillemot
Photographe de plateauRaymond Cauchetier
Photographe de plateauPierre Zucca

générique artistique

Jean-Pierre Léaud(Antoine Doinel)
Claude Jade(Christine Darbon)
Delphine Seyrig(Fabienne Tabard)
Michael Lonsdale(Monsieur Tabard)
Daniel Ceccaldi(Monsieur Darbon)
Claire Duhamel(Madame Darbon)
Harry-Max(Henri)
André Falcon(Monsieur Blady)
Catherine Lutz(Madame Catherine)
Paul Pavel(Julien)
Serge Rousseau(l'inconnu)
Marie-France Pisier(Colette Tazzi)
François Darbon(l'adjudant-chef)
Albert Simono(Monsieur Albani)
Christine Pellé(la secrétaire de l'agence)
Jacques Rispal(Monsieur Colin)
Martine Brochard(Madame Colin)
Robert Cambourakis(l'amant de Madame Colin)
Martine Ferrière(la chef vendeuse)
Pascale Dauman(la Parisienne suivie)
Carole Noë(la grande fille)
Karine Jeantet(une vendeuse)
Chantal Banlier(une vendeuse)
Madeleine Parard(une prostituée)
France Monthell(une prostituée)
Liza Braconnier(une prostituée)
Jacques Robiolles(le chômeur à la télévision)
Jacques Delord(le prestidigitateur)
Marcel Mercier(un mécanicien)
Joseph Mériau(un mécanicien)
Jean-François Adam(Albert Tazzi)
Roger Trapp(le patron)
Léon Elkenbaum(le dentiste)
Marcel Berbert

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Antoine Dolnel quitte la prison à la suite d'un service militaire dont le moins qu'on puisse dire est qu'Antoine n'y a pas été très apprécié par ses chefs. Retrouvant la vie civile et sa petite mansarde à Montmartre, Antoine se presse d'aller revoir Christine, une jeune fille qu'il aime d'un amour presque sans espoir. Il lui faut aussi trouver du travail. Le père de Christine lui indique l'adresse d'un hôtel où on a besoin d'un veilleur de nuit. Antoine y va mais, à l'aube de sa première nuit de travail, iI se fait renvoyer car il n'a pas su empêcher un détective privé de venir faire un constat d'adultère. Le détective privé propose à Antoine de travailler dans son agence. Antoine devient donc détective privé. Il a de nombreuses enquêtes et filatures à mener. Un jour, un riche marchand de chaussures vient demander à l'agence une enquête d'un genre un peu spécial ; il veut savoir pourquoi il est partout détesté, par sa femme, par ses vendeuses, etc. Pour le découvrir, Antoine est employé par le marchand comme manutentionnaire. Et là, il rencontre la révélation de sa vie : l'épouse du marchand, Fabienne Tabard, qui est pour lui comme une apparition et un symbole de l'Amour idéal. Mais, créature de chair et de sang nullement angélique, Fabienne vient dans la mansarde du jeune homme s'offrir à lui, à condition qu'il ne cherche jamais à la revoir après. Antoine accepte. Evidemment, il a dû quitter l'agence de détectives. Il est devenu réparateur de télévision. A la suite d'une petite brouille, Christine, qui s'ennuie d'Antoine, a fort envie de le revoir. Elle démolit exprès son poste de télé et appelle un réparateur : c'est Antoine qui survient. Après l'avoir longtemps fait attendre, elle se donne enfin à lui. Alors qu'ils se promènent ensemble un jour dans un parc, un inconnu qui a suivi depuis plusieurs jours Christine s'adresse à elle et lui tient un discours mystérieux : il est, dit-il, l'homme fait pour elle, l'homme avec qui elle vivra définitivement. Il la presse d'abandonner ses relations provisoires. « C'est un fou » dit Christine. Antoine, lui, n'en est pas si sûr.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurMK2 Editions
DistributeurParamount Home Entertainment France
Annee2012
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
CollectionFrançois Truffaut
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée87 minutes

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 05 février 1968
Fin : 28 mars 1968

Lieux de tournage

Palmares