Le Vice et la vertu (1962) Roger Vadim

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1963
>> Rechercher "Le Vice et la vertu" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRoger Vadim
ScénaristeRoger Vadim
ScénaristeRoger Vailland
AdaptateurRoger Vadim
AdaptateurClaude Choublier
DialoguisteRoger Vailland
Société de production S.N.E.G. - Société Nouvelle des Établissements Gaumont
Société de production Trianon Films
Société de production Ultra Film (Roma)
ProducteurRoger Vadim
Directeur de productionIrénée Leriche
Directeur de la photographieMarcel Grignon
Ingénieur du sonRobert Biart
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
DécorateurJean André
MonteurVictoria Mercanton
ScriptSuzanne Durrenberger

générique artistique

Robert Hossein(Schorndorf)
Annie Girardot(Juliette)
Catherine Deneuve(Justine)
O.E. Hasse(Von Bamberg)
Philippe Lemaire(Hans Streicher)
Dorothée Blank
Valeria Ciangottini(Manuela)
Robert Dalban
Edmée Fontanez
Paul Gégauff(le docteur S.S.)
Pierre Gualdi(un général allemand)
Astrid Heeren
Jean-Pierre Honoré(Jean, le mari de Justine)
Ursula Kübler
Henri Lambert(le caporal)
Rudy Lenoir
Anne Libert
Serge Marquand(Ivan)
Lena von Martens(Hanka)
Luciana Paoluzzi(Hélèna)
Georges Poujouly(Hoech)
José Quaglio
Michel de Ré(l'astrologue)
Jean-Michel Rouzière
Jean-Daniel Simon(Ludwig)
Howard Vernon(le général S.S.)
Henri Virlojeux(l'intellectuel)
Lena Wassbo

Bibliographie

Synopsis

L'histoire se passe entre le printemps 1944 et le printemps 1945. Justine (la Vertu)) et Juliette (le Vice) sont deux soeurs de caractères radicalement opposés. Le jour de son mariage, le fiancé de Justine est enlevé par les Allemands entre la mairie et 1'église. Justine va supplier sa soeur, maîtresse d'un général allemand, de le faire libérer. Juliette refuse ; mais Jean parvient à s'évader et prend le maquis. Croyant à une intervention du général, Justine va le remercier. Mais le colonel SS Schondorff assiste à la scène et y trouve le prétexte qu'il cherchait pour « liquider » le général. Tandis que Juliette lie son sort à celui de Schondorff qui est un rapace de son espèce, Justine, arrêtée, se voit transférée dans un château du Tyrol pour y servir aux menus plaisirs des dignitaires du régime. Cependant, la débâcle hitlérienne se précise et Juliette se prépare déjà à accueillir les Alliés. Mais son amant l'entend autrement et l'entraîne dans sa fuite vers la Suisse. Tout le monde se retrouve dans le château du Tyrol. Alors Juliette essaie de faire fuir sa soeur que l'on veut exécuter, mais celle-ci refuse ; elle a choisi de demeurer jusqu'au bout près de ses compagnes d'infortune. Déjà, les Américains investissent le château : les bons seront récompensés et les méchants punis.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation