Je te tiens, tu me tiens par la barbichette (1978) Jean Yanne

Pays de productionFrance
Sortie en France 1979
>> Rechercher "Je te tiens, tu me tiens par la barbichette" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean Yanne
ScénaristeGérard Sire
ScénaristeJean Yanne
Société de production Les Productions Yanne
Société de production SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Société de production Télé Hachette (Paris)
Producteur déléguéJean Yanne
Producteur exécutifPierre Andrieux
Directeur de productionJean Mylonas
Distributeur d'origine SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Directeur de la photographieBernard Lutic
Ingénieur du sonMichel Vionnet
Compositeur de la musique originaleJacques Morali
DécorateurThéobald Meurisse
CostumierJacques Fonteray
MonteurAnne-Marie Cotret

générique artistique

Jean Yanne(L'inspecteur Chodaque)
Mimi Coutelier(Monique)
Micheline Presle(Mlle Chagrin)
Georges Beller(L'assistant de plateau)
Michel Duchaussoy(Patrice Rengain)
Carlos(Arsène n°1)
Jean-Pierre Cassel(Jean-Marcel Grumet)
Jacques François(Aurélien Brucheloir)
Claude Brosset(Bastien)
Jean Desailly(Mouchet-Blanchot)
Jean Le Poulain(Drouillard)
Daniel Prévost(Dache)
Mort Shuman(Arsène n°2)
Marco Perrin(pompier)
Jean-Pierre Moulin
François Perrot
Lawrence Riesner
Bernard Tiphaine
Les Clodettes
The Ritchie Family
Village People
Randy Jones(cowboy Village People)
Catherine Lachens(la réalisatrice TV)
Laurence Badie
Arielle Dombasle
David Carradine(le pratiquant d'arts martiaux)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

A peine nommé commissaire de police, l'ex-inspecteur Chodaque se voit confier une difficile enquête par ses supérieurs. Il s'agit de retrouver au plus tôt l'animateur vedette Patrice Rengain qui a été enlevé et dont les ravisseurs réclament un milliard de rançon. Avec ses hommes, Chodaque investit les studios de télévision AF4 avant de procéder à plusieurs interrogatoires. C'est ainsi que le PDG Brucheloir est amené à parler de l'antipathie générale dont le séduisant et populaire Rengain était l'objet. Chodaque n'en poursuit qu'avec plus d'ardeur ses investigations tandis que les responsables de la chaîne organisent une soirée exceptionnelle au cours de laquelle la population est invitée à participer au paiement de la rançon. La somme réunie, Brucheloir la dépose dans un endroit convenu sans en avertir pourtant les autorités ce qui provoque la mise à pied de Chodaque. Or, Rengain le contacte et lui révèle qu'il a monté de toutes pièces son enlèvement. Preuve est ainsi faite de la malhonnêteté de Brucheloir que Chodaque remet finalement dans le droit chemin en s'octroyant, pour lui, le milliard du public par le biais d'un jeu télévisé.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation