Prends 10 000 balles et casse-toi (1980) Mahmoud Zemmouri

Pays de productionFrance
Sortie en France 1982
>> Rechercher "Prends 10 000 balles et casse-toi" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMahmoud Zemmouri
Assistant réalisateurVéronique Bérard
Assistant réalisateurKada Kader
ScénaristeMahmoud Zemmouri
Société de production Fennec Productions
Distributeur d'origine Fennec Productions
Directeur de la photographieAlain Weill
Ingénieur du sonGilles Thomas
MonteurYoucef Tobni

générique artistique

Fatiha Fawzi(Fifi rouge à lèvres)
Yves Neff(Mus Travolta)
Sir Lechea(Aïssa "Choux fleurs")
Mostéfa Stiti(Lounès, le père)
Annie Rousset(Djouher, la mère)
El Hadja(Aïcha, la grand-mère)
Kada Kader(Bachir)
Mazouz Ould-Abderrahmane(Mokhnane)
Mustapha El Anka(Si Tayeb)
Hubert Deschamps

Bibliographie

Synopsis

Acceptant le contrat proposé par le gouvernement français à tous les immigrés souhaitant retourner au pays, la famille Ghani, Lounès, sa femme Djouher et leurs deux enfants Fifi-rouge-à-lèvres et Mustapha-Travolta, rentre en Algérie. Leur arrivée à Boufarik, d'où ils sont originaires, ne passe pas inaperçue. Les gamins du village s'accrochent, en effet, par grappe à leur voiture et toute la population les regarde avec méfiance et curiosité. L'accueil de la grand-mère, Aïcha, est par contre chaleureux. Fifi et Mustapha, qui ne connaissent pas leur pays et ne parlent pas l'arabe, sont bientôt admis au lycée. Là, leur accoutrement, leur vocabulaire et leur comportement ne tardent pas à faire jaser. « Libérés », Fifi et Mus ne comprennent pas ces mentalités rétrogrades. Seul Aïssa les écoute et les imite. Fifi en tombe d'ailleurs amoureuse tandis que Mus jette son dévolu sur la timide Leïla qu 'il invite à écouter de la musique pop chez lui avec quelques camarades. Apprenant la chose, Bachir, le frère de Leïla, menace les deux « Parisiens ». Dès lors ceux-ci sont partout montrés du doigt et l'atmosphère s'envenime d'abord puis se détériore tout à fait. Si bien qu'après trois mois, Lounès touche la prime promise, déduction faite des dettes impayées en France et quitte définitivement Boufarik pour aller s'installer à Alger avec toute sa famille.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)42112
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)10
Nombre d'entrée première semaine (Paris)6766

Palmares