Germinal (1962) Yves Allégret

Pays de productionFrance ; Italie ; Hongrie
Sortie en France18 septembre 1963
Procédé image35 mm - NB
Durée110 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Germinal" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYves Allégret
Assistant réalisateurRoger Pigaut
Assistant réalisateurMara Lutor
Auteur de l'oeuvre originaleEmile Zolad'après le roman "Germinal"
AdaptateurCharles Spaak
DialoguisteCharles Spaak
Société de production Les Films Marceau (Paris)
Société de production Cocinor - Comptoir Cinématographique du Nord
Société de production Paris Elysées Films
Société de production Les Films Metzger et Woog
Société de production Laetitia Film (Roma)
Société de production Hungarofilm (Budapest)
Société de production Hunnia Filmagyár (Budapest)
Directeur de productionPaul Veillon
Distributeur d'origine Cocinor - Comptoir Cinématographique du Nord
Directeur de la photographieJean Bourgoin
CadreurLouis Stein
Ingénieur du sonRobert Teisseire
Ingénieur du sonAntoine Archimbaud
Ingénieur du sonJacques Carrère
Compositeur de la musique originaleMichel Magne
DécorateurLucien Aguettand
CostumierGilberte Lomballe
CostumierJacques Cottin
MaquilleurJacky Bouban
MonteurHenri Rust
ScriptAnnie Rozier
RégisseurAndré Retbi
Photographe de plateauJean-Louis Castelli

générique artistique

Jean Sorel(Etienne Lantier)
Berthe Granval(Catherine Maheu)
Claude Brasseur(Martin Chaval)
Bernard Blier(Hennebeau)
Lea Padovani(la Maheude)
Philippe Lemaire(Henri Négrel)
Claude Cerval(Maigrat)
Simone Valère(Madame Hennebeau)
Jacques Monod(Deneulin)
Pierre Destailles(Rosseneur)
Sándor Pécsi(Maheu)
Gábor Koncz(Souvarine)
Marianne Krencsey(la Mouquette)
Jacqueline Porel(Madame Maigrat)
Michèle Cordoue(la veuve Désir)
Paulette Dubost(Rose, la servante des Hennebeau)
Gabrielle Dorziat(la grand-mère de Cécile)
Zoltán Makláry(Bonnemort)
Paul Amiot(un personnage officiel)
Jean Ozenne(un personnage officiel)
René Lefèvre-Bel(Félix, le majordome des Hennebeau)
Colette Colas
Gabor Aggardy

Bibliographie

Synopsis

Nous sommes en 1863, dans les mines du Nord. Etienne Lantier, jeune employé des chemins de fer licencié pour » mauvais esprit », cherche de l'embauche. Maheu le prend dans son équipe de fond. Très vite, Etienne est adopté par la famille et s'éprend de Catherine, fille de Maheu. L'injustice sociale qui règne dans les mines le révolte et il essaie de lancer le syndicalisme, contrecarré par Chaval, amant et bientôt mari de Catherine ; tandis que les mineurs demeurent sceptiques, un réfugié anarchiste Polonais les pousse au contraire à l'action subversive. A la suite d'une mesure draconienne du patronal, Lantier réussit à provoquer une grève. La situation se détériore à la longue et, tandis que les mineurs affamés essaient de tenir, leur grève est brisée d'abord par ceux de la mine voisine, où travaillent maintenant Chaval et Catherine, puis par des Belges, embauchés par la direction et protégés par la troupe. Maheu est tué, ainsi que l'un de ses fils, dans une échauffourée. Voyant qu'ils n'aboutissent à rien, les mineurs se résignent à reprendre le travail. Mais l'anarchiste a saboté les vannes et Lantier se trouve bloqué au fond avec Catherine, Rencontrant Chaval, ils se battent ; Chaval est tué et Catherine avoue, enfin, son amour à Etienne. Mais les sauveteurs arriveront trop tard : Catherine sera morte d'épuisement. Lantier repart ailleurs semer le socialisme ; derrière lui, la graine qu'il a jetée lève déjà. C'est le mois d'avril : Germinal, dit le vieux Bonnemort.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation