L'Education sentimentale (1961) Alexandre Astruc

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1962
>> Rechercher "L'Education sentimentale" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAlexandre Astruc
ScénaristeRoger Nimier
Auteur de l'oeuvre originaleGustave Flaubert
AdaptateurAlexandre Astruc
DialoguisteRoland Laudenbach
DialoguisteAlain Astruc
Société de production S.F.C. - Société Française de Cinématographie
Société de production Globe Film International (Roma)
Société de production UFA-Comacico (Paris)
Société de production Produttori Associati Internazionali
Directeur de productionRoger Ribadeau-Dumas
Directeur de la photographieJean Badal
Compositeur de la musique originaleRichard Cornu
DécorateurJacques Saulnier
MonteurGeneviève Vaury
MonteurMaryse Siclier

générique artistique

Marie-José Nat(Anne Arnoux)
Jean-Claude Brialy(Frédéric Moreau)
Dawn Addams(Catherine Dambreuse)
Michel Auclair(Didier Arnoux)
Carla Marlier(Barbara)
Pierre Dudan(Charles Dambreuse)
Nicolas Vogel

Bibliographie

Synopsis

Logé à Paris chez ses riches cousins, les Dambreuse, Frédéric Mo-reau, jeune polytechnicien de 25 ans travaillant à la recherche scientifique, fait un jour la connaissance d'une amie de sa cousine, Madame Amoux. Charmante et triste - son mari la trompe ouvertement avec un mannequin suédois - Anne Arnoux devient la seule pensée et le tourment de Frédéric. Catherine Dambreuse, éprise de son jeune cousin et follement jalouse d'Anne, s'emploie à séparer ces jeunes gens timides et peu aptes aux intrigues de la vie factice du milieu mondain. Décidé à libérer celle qu'il aime d'un joug impossible, Frédéric renonce à la recherche scientifique. Il entre dans les usines Dambreuse afin de pouvoir offrir à celle qu'il épousera, après son divorce, ia situation qu'elle mérite. Mais Arnoux, jusqu'ici très brillant et sûr de lui, rentre un soir de voyage, absolument démoralisé. Des échecs successifs l'ont effondré. Anne comprend alors qu'il a besoin d'elle et elle renonce à Frédéric pour accompagner son mari dans ses voyages. Catherine qui a suivi, en femme intrigante et lucide, le déroulement de ce drame, se précipite chez Frédéric, qui, de guerre lasse, tombe dans ses bras. Anne et Frédéric ne se reverront plus que sur les quais du Havre, pour un dernier adieu.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation