Regarde les hommes tomber (1993) Jacques Audiard

Pays de productionFrance
Sortie en France31 août 1994
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
>> Rechercher "Regarde les hommes tomber" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Audiard
Assistant réalisateurSerge Boutleroff
Assistant réalisateurOlivier Coutard
Assistant réalisateurMarie-Ange Heinrich
Assistant réalisateurMarie Legardeur
ScénaristeAlain Le Henry
ScénaristeJacques Audiard
Auteur de l'oeuvre originaleTeri White"Triangle"
DialoguisteAlain Le Henry
DialoguisteJacques Audiard
Société de production Bloody Mary Productions
Société de production France 3 Cinéma
Société de production Centre Européen Cinématographique Rhône-Alpes Villeurbanne)
Producteur déléguéDidier Haudepin
Directeur de productionFrank Le Wita
Directeur de productionMarc de Bayser
Distributeur d'origine Pan-Européenne (Paris)
Directeur de la photographieGérard Stérin
Ingénieur du sonFrançois Waledisch
Ingénieur du sonDominique Gaborieau
Compositeur de la musique originaleAlexandre Desplat
DécorateurJacques Rouxel
CostumierFrançoise Lefèvre
MaquilleurPascale Bouquière
MonteurJuliette Welfling
MonteurMonique Dartonne
CascadeurPascal Guégan

générique artistique

Jean-Louis Trintignant(Marx)
Jean Yanne(Simon Hirsch)
Mathieu Kassovitz(Johnny)
Bulle Ogier(Louise)
Christine Pascal(Sandrine)
Yvon Back(Mickey)
Yves Verhoeven(le prostitué)
Marc Citti(l'indicateur)
Roger Mollien(Marlon)
Philippe du Janerand(Merlin)
Pierre Guillemin(Monsieur Vermout)
Rywka Wajsbrot(Madame Rajinsky)
Jean-Guy Blats(Damata)
Laurence Bienvenu(l'infirmière)
François Toumarkine(un homme de main)
Pascal Guégan(un homme de main)
Serge Boutleroff(un homme de main)
Philippe Collin(l'homme au cercle de jeu)
Gilles Fisseau(le provocateur)
Valérie Gil(l'amie de Sandrine)
Lionel Robert(l'homme maigre)
Hajib Anouar(l'hôtelier)

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Synopsis

Simon Hirsch exerce sans conviction la profession plutôt déprimante de représentant de commerce en cartes de visite. Par amitié et pour tromper son ennui, il aide parfois Mickey, jeune flic homosexuel. Mais ce dernier, après une enquête qui tourne mal, est blessé et se retrouve dans un coma profond. Simon lui rend visite à l'hôpital, interroge l'inspecteur, ainsi que l'ami de Mickey. Comme la police semble traîner, Simon décide de se lancer lui-même à la recherche des agresseurs de Mickey. Il quitte tout et part sur les routes de France. Parallèlement et en remontant le temps (de trois ans), apparaissent Marx et Johnny. Marx est vieux, teigneux, embarqué depuis longtemps dans des affaires plus que louche. Il rencontre Johnny, un jour, et le jeune homme, étrangement disponible et incertain, avide d'affection, s'attache à lui. Une drôle d'amitié naît entre eux, et Marx, peu à peu, ne peut plus se passer de Johnny. Il le mêle à ses coups, lui apprend le poker et lui demande de tuer pour le compte de Marlon, son "chef" à qui il doit beaucoup d'argent. Johnny accepte et tue comme il joue aux fléchettes. Simon va d'hôtel miteux en hôtel miteux. Il a identifié Marx et Johnny comme les agresseurs de Mickey. Il tue Marx et garde Johnny avec lui.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)78287
Nombre de salles de sortie (Paris)11
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)17
Nombre d'entrée première semaine (Paris)20331
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)185000

Palmares