Sept hommes et une garce (1966) Bernard Borderie

Pays de productionFrance ; Italie ; Roumanie
Sortie en France 1967
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "Sept hommes et une garce" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBernard Borderie
ScénaristeMireille de Tissot
AdaptateurBernard Borderie
AdaptateurGerald Devriès
DialoguisteCécil Saint-Laurent
Société de production Dear Film Produzione (Roma)
Société de production Studioul Cinematografic Bucuresti
Société de production S.N.P.C. - Société Nouvelle Pathé Cinéma
Société de production Romania Film (Bucarest)
Directeur de productionMireille de Tissot
Directeur de la photographieHenri Persin
Ingénieur du sonGeorges Mardiguian
Compositeur de la musique originaleRichard Cornu
Compositeur de la musique originalePaul Misraki
DécorateurRobert Giordani
MonteurBorys Lewin

générique artistique

Jean Marais(Dorgeval)
Marilù Tolo(Carlotta)
Sydney Chaplin(Duprat)
Guy Bedos(Latouche)
Serge Ayala(Cabrol)
Joëlle Bernard(la cantinière)
Sylvie Bréal(Monica)
Serban Cantacuzino(Silvio)
Guy Delorme
Jean Lorin Florescu
Marcel Gallon
Henri Guégan(soldat autrichien)
Aimée Iacabesco
Franz Kaller
Philippe Lemaire(Colonel Laforêt)
Jack Lenoir
Ettore Manni(le capitaine autrichien)
Florin Persic(Franguignon)
Dem Radulesco
Florin Scarlatesco
Nicolas Secarbano

Bibliographie

Synopsis

Amis et rivaux, Dorgeval et Duprat, deux capitaines de l'armée de Bonaparte, arrivent en Italie en conquérants, et pénètrent dans une demeure seigneuriale abandonnée. Là, une ravissante comtesse italienne, Carlotta, s'ennuie à mourir dans le château de son père, et attend avec une joie secrète l'arrivée des Français. Pour mieux parvenir à ses fins, Carlotta se déguise en servante et fait boire du narcotique aux deux capitaines. qui se réveillent le lendemain, pour apprendre que la troupe a poursuivi sa route et qu'ils risquent fort d'être portés déserteurs. Ils contraignent alors Carlotta à prendre sa carriole et à les conduire vers l'armée française. Ils recueillent en route d'autres soldats français égarés. Bientôt, ce sont sept hommes dont va se gausser notre capricieuse et coquette Carlotta, entre lignes françaises et autrichiennes. Dorgeval et Duprat comprennent les manoeuvres de la belle « garce » et décident de se venger. Ils l'obligent à se baigner nue pour capturer une patrouille autrichienne, s'emparer des armes, des uniformes et des chevaux, tandis que les soldats sont allés rejoindre la belle dans l'eau vive. Cependant, Carlotta a sa revanche, entraînant les chevaux dans une folle course. Mais lorsque Carlotta voit les Français prisonniers des Autrichiens et sur le point d'être fusillés, elle comprend qu'elle est allée trop loin, et elle s'ingénie, déployant toutes ses ruses, à sauver ces jeunes hommes qui sont de si gais compagnons.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 04 juillet 1966
Fin : 15 septembre 1966