Ma femme est une panthère (1960) Raymond Bailly

Pays de productionFrance
Sortie en France 1961
>> Rechercher "Ma femme est une panthère" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRaymond Bailly
ScénaristeGérard Carlier
DialoguisteGérard Carlier
DialoguisteRobert Vignon
Société de production Les Films Mars (Paris)
Société de production Les Productions Francis Lopez
Directeur de productionRobert Vignon
Directeur de la photographieWalter Wottitz
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
Compositeur de la musique originaleFrancis Lopez
DécorateurPaul Moreau
MonteurLouis Devaivre

générique artistique

Jean Richard(Roger)
Silvana Blasi(Christine)
Jean Poiret(Le docteur Grimberg)
Michel Serrault(Le boucher)
Jean Max(Le colonel)
Claude Achard
Marcel Lupovici(le tueur)
Robert Rollis

Bibliographie

Synopsis

Au cours d'une soirée dans un bar, Roger, sympathique représentanten cognac - et fin connaisseur - surprend une conversation téléphonique qui ne manque pas de l'intriguer, puis de l'inquiéter : « . quelques balles de revolver dans la tête et elle sera morte illico. ». Affolé, Roger suit l'inconnu qui a pris sa voiture. Une poursuite acharnée s'engage. Roger arrive dans une mystérieuse propriété dans laquelle « l'assassin » disparaît pour y commettre son crime. Assommé par le tueur avec lequel il s'est battu et qu'il a empêché d'accomplir son crime, Roger reprend ses esprits, confortablement installé dans le living-room d'un vieux colonel, le colonel Van Booren. Il lui explique qu'un tueur avait été payé par sa nièce pour tuer Christine. Celle-ci, grâce à l'intervention de Roger, se trouve saine et sauve. Roger apprend avec effarement que Christine est cette magnifique panthère qui s'approche de lui à pas feutrés. Le colonel confie à Roger que cette panthère n'est pas une panthère comme les autres, mais la réincarnation de sa jeune femme, une indigène qu'il épousa en Afrique et qui fut ravie par les fièvres. Le jour de sa mort, un bébé panthère fut trouvé dans sa case et ce jeune animal est devenu cette magnifique bête. Or, confie encore le colonel, de temps en temps, ma femme m'apparaît sous ses traits d'autrefois, longs cheveux ondulés,lèvres luisantes. Roger, effrayé par les divagations de ce vieux fou, prend congé de lui mais, sur le seuil de son appartement, la panthère qui l'a suivi et s'est cachée dans sa voiture, reapparaît. Il tente de la calmer, l'appelant Christine et l'enferme dans sa salle de bain. Soudain, une ravissante et nouvelle venue, répondant au nom de Christine, surgit à son tour. Un quiproquo incessant opposera la femme et la panthère. Quand l'une disparaît, l'autre apparaît. Finalement, la vérité éclatera et la vraie Christine pourra convoler en justes noces avec Roger.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 27 octobre 1960
Fin : 09 décembre 1960