Vivre la nuit (1967) Marcel Camus

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1968
>> Rechercher "Vivre la nuit" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMarcel Camus
ScénaristePaul Andréota
AdaptateurMarcel Camus
DialoguistePaul Andréota
Société de production Les Films Marceau (Paris)
Société de production Speva Films
Société de production Filmsonor
Société de production Variety Film (Roma)
Directeur de productionIrénée Leriche
Directeur de la photographieJean Boffety
Ingénieur du sonJean Labussière
Compositeur de la musique originaleSerge Gainsbourg
DécorateurClaude Moesching
MonteurAndrée Feix

générique artistique

Jacques Perrin(Philippe)
Catherine Jourdan(Nora)
Venantino Venantini(Bollert)
Estella Blain(Nicole)
Georges Géret(Bourgoin)
Maurice Auzel(homme de main)
Robert Berri(ami de Bollert)
Michel Charrel(homme de main)
Michel Creton
Joe Davray(le "shérif")
Line Floret
Serge Gainsbourg(Mathieu)
Marcel Gassouk
Pierre Maguelon
Juliette Mills
Albert Minski(dans son propre rôle)
Laure Paillette(la concierge de Nora)
François Patrice(dans son propre rôle)
Saro Urzì
Hervé Vilard(dans son propre rôle)

Bibliographie

Synopsis

Noël Bourgoin voudrait transvaser la public de « teen-agers » qui fréquente le night-club de Brancati dans le night-club qu'il veut lui-même créer. Bourgoin et Brancati donnent dans le genre « truand homme d'affaires respectable ». Ce sont des quinquagénaires représentatifs de l'univers des adultes qui, comme chacun sait, est un univers où le « fric » et la « combine » sont souverains. Pour démolir Brancati et son night-club, Bourgoin se sert de Philippe, un jeune typique de l'univers des jeunes qui, comme chacun sait, est un univers de poésie, de tendresse et d'idéal. Bourgoin joue les pères-protecteurs (d'ailleurs, il se prénomme Noël ! .) à l'égard de Philippe auquel il veut donner sa chance. Philippe, une fois créé le nouveau night-club, en sera le directeur à 1 million (ancien) par mois. Comment ne pas croire au Père Noël !. Philippe aime Nora, une entraîneuse qui danse et fait danser le public dans un autre night-club, distingué celui-là, où la convoite un certain Bollaert, éditeur richissime de disques, auquel on ne résiste pas. Le tendre amour de Philippe et Nora va donc être contrarié par Bourgoin et Bollaert qui réussissent. Le premier crée son night-club et se débarrasse de Philippe ; le second profite du désarroi de Nora, provisoirement délaissée par Philippe, pour l'épouser. Mais le jour du mariage, l'ami fidèle, Mathieu, veille au grain et arrache les deux jeunes gens aux griffes des affreux adultes en les réunissant dans la maison de la côte bretonne où il compose une symphonie en l'honneur de la jeunesse.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation