L'Imprécateur (1977) Jean-Louis Bertuccelli

Pays de productionFrance ; Suisse
Sortie en France 1977
>> Rechercher "L'Imprécateur" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Louis Bertuccelli
Assistant réalisateurOlivier Péray
ScénaristeStephen Becker
ScénaristeJean-Louis Bertuccelli
ScénaristeRené-Victor Pilhes
Auteur de l'oeuvre originaleRené-Victor Pilhes
Société de production Action Films (Paris)
Société de production Citel Films (Genève)
Producteur déléguéYves Gasser
Producteur déléguéYves Peyrot
Directeur de productionAntoine Gannage
Distributeur d'origine Parafrance
Directeur de la photographieAndreas Winding
Ingénieur du sonJean-Pierre Ruh
Compositeur de la musique originaleRichard Rodney Bennett
DécorateurThéobald Meurisse
MaquilleurThi-Loan Nguyen
MonteurFrançois Ceppi
ScriptClaudine Taulère
Photographe de plateauGeorges Pierre

générique artistique

Jean Yanne(Le directeur des Rel. humaines)
Michel Piccoli(Saint-Ramé)
Jean-Pierre Marielle(Roustev)
Marlène Jobert(Mme Arangrude)
Jean-Claude Brialy(Le Rantec)
Michael Lonsdale(Abéraud)
Robert Webber(Le cadre américain)
Charles Cioffi(Mac Ganter)
Noëlle Adam(Mme Saint-Ramé)
Anton Diffring(Ronson)
Christine Pascal(Betty Saint-Ramé)
Virginie Billetdoux(Simone, la secrétaire)
Philippe Brigaud(Selis)
Gérard Caillaud(Chavegnac)
Pierre Haudebourg(Samueru)
Gérard Hérold(Terennes)
Jean-Claude Montalban(Yritieri)
Jean-Paul Muel(Fournier)
Philippe Rouleau(Vasson)
Daniel Sarky(Portal)
Michel Peyrelon(Bourdon, l'homme du bus)
Michel Subor
André Rouyer
Carl Studer
Jean Boutelis
Liza Braconnier
Henri Coutet
Yvonne Dany
Nicole Desailly
Max Desrau
Michel Duplaix
Gilles Durieux
Marcel Gassouk
Michel Labey
Philippe Lehembre
Raymond Malfray
Albert Michel
Jacques Plée
Sady Rebbot
Maurice Vallier
Julien Thomast

Bibliographie

Synopsis

Rien ne pouvait laisser présager l'effondrement brutal de la multinationale "Rosserys et Mitchell": Et pourtant... et pourtant... le jour où Arangrude se tua en voiture, le directeur (adjoint) des Relations Humaines trouva, comme tous les employés de la société, un rouleau de papier, signé "l'Imprécateur", sur son bureau. Rien de grave, sinon une description caustique de certaines méthodes économiques. C'est à partir de là que les fondations craquèrent. Au propre comme au figuré: les murs se fissurèrent, d'abord, puis, après une série d'événements bizarres, veillées mortuaires surprenantes et voix contrefaites, ce furent les hommes: le directeur Saint-Ramé, Roustev, son rival direct, et les Abéraud, Le Rantec, Brignon et autres cadres décidés à mener leur propre enquête afin de percer l'identité du mystérieux "imprécateur". Tout le monde se mit à soupçonner tout le monde... Dans le souterrain que tous les cadres de "Rosserys et Mitchell" avaient emprunté (et où régnait un désordre voisin de la folie), l'"Imprécateur" se fit connaître: Saint-Ramé, aussitôt jugé comme fou et condamné par ses collègues... C'est alors que tous les murs se mirent à trembler et que - vision apocalyptique - tous les cadres de "Rosserys et Mitchell" périrent, à l'exception du directeur (adjoint) des Relations Humaines!... Celui-ci se réveille à l'hôpital. Il a rêvé!... Comme c'est bon de se réveiller après un cauchemar!... M ais sur la route où il roule à vive allure, Arangrude, soudain, est victime d'un accident...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 07 février 1977
Fin : 08 avril 1977

Lieux de tournage