Adieu poulet (1975) Pierre Granier-Deferre

Pays de productionFrance
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Adieu poulet" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Granier-Deferre
ScénaristeFrancis Veber
Auteur de l'oeuvre originaleRaf Vallet
DialoguisteFrancis Veber
Société de production Les Films Ariane (Paris)
Société de production Mondex Films
ProducteurGeorges Dancigers
Directeur de productionDaniel Deschamps
Distributeur d'origine G.E.F. - Groupement des Editeurs de Films (Paris)
Distributeur d'origine C.C.F.C. - Compagnie Commerciale Française Cinématographique (Paris)
Directeur de la photographieJean Collomb
Ingénieur du sonBernard Aubouy
Compositeur de la musique originalePhilippe Sarde
MonteurEmma Le Chanois

générique artistique

Lino Ventura(le commissaire Vergeat)
Patrick Dewaere(l'inspecteur Lefèvre)
Victor Lanoux(Lardatte)
Françoise Brion(la patronne du bordel)
Claude Rich(le juge Delmesse)
Julien Guiomar(Ledoux)
Pierre Tornade(Pignol)
Michel Peyrelon(Roger)
Ève Francis(la vieille dame)
Claude Brosset(Antoine Portor)
Gérard Hérold(Moitrié)
Gérard Dessalles(Ransac)
Jacques Rispal(Mercier)
Patrick Feigelson(Louis)
Henri Lambert(Norbert)
Jean-Yves Gautier(Letellier)
Pierre Londiche(l'indicateur au chien Jeanvier)
Jacques Serres(Martin)
Christiane Tissot(Marie Portor)
André Malfuson(Estève)
Michel Beaune(Dupuy)
Charles Dalin(Sergio)
Christine Laurent(Christine)
Henri Attal(Luigi)
Dominique Zardi(le blessé)
Lionel Vitrant(le pompiste)
Sylvie Meyer(une infirmière)
Eric Vasberg
Eric Legrand
Valérie Mairesse
Marie-Pierre de Gérando
Raoul Curet
Jean Turlier
Guy Verda
Sylvain Lévignac

Bibliographie

Synopsis

En effectuant une patrouille de nuit, en pleine campagne électorale, l'inspecteur Moitrié s'interpose dans une bagarre opposant des colleurs d'affiches. Cette intervention paralyse un temps les antagonistes, mais l'un d'eux sort un revolver et tire froidement sur le policier tandis qu'un peu plus loin un jeune homme gît à terre, mortellement blessé. Avant de succomber, Moitrié relève le nom du tueur qu'il a formellement identifié. Il s'agit de Portor, un dangereux repris de justice reconverti, pour l'heure, dans le maintien de l'ordre au sein de l'équipe de Pierre Lardatte, le "candidat de choc" des futures élections. Le commissaire Vergeat,redoutable enquêteur au palmarès impressionnant, et son adjoint Lefèvre, de vingt ans son cadet, désinvolte, arrogant mais tout aussi efficace , sont chargés de l'enquête.Lardatte prétend tout ignorer du recrutement de ses "gros bras", mais comme Vergeat insisite et risque de compromettre toute la campagne,grâce à des puissantes relations, il obtient que le commissaire soit muté. Celui-ci imagine de se faire alors faussement accuser de corruption pour pouvoir rester en ville et achever son enquête. Lefèvre commet alors un faux témoignage et les deux hommes, à la disposition de la justice locale,obtiennent du juge la permission de poursuivre leurs investigations. En apprenant toute la vérité après l'échec d'une opération spectaculaire pour capturer Portor, le chef de police met à pied Vergeat et Lefèvre. Un peu plus tard , Portor s'introduit chez Lardatte et le prend en otage. Contacté pour raisonner le gangster, Vergeat refuse d'intervenir arguant de son illégitimité territoriale...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurRégie Cassette Vidéo
DistributeurGCTHV - Gaumont Columbia Tristar Home Video (Boulogne-Billancourt)
Annee1993
VersionVersion originale
FormatVHS - SECAM
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée95 minutes

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage