Une corde, un colt (1968) Robert Hossein

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1969
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Une corde, un colt" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRobert Hossein
ScénaristeDario Argento
ScénaristeRobert Hossein
DialoguisteRobert Hossein
Société de production Loisirs du Monde
Société de production Les Films Copernic (Paris)
Société de production Fono Roma
Directeur de productionJean Mottet
Directeur de la photographieHenri Persin
Ingénieur du sonGuy Villette
Compositeur de la musique originaleAndré Hossein
DécorateurJean Mandaroux
MonteurMarie-Sophie Dubus

générique artistique

Robert Hossein(Manuel)
Michèle Mercier(Maria)
Serge Marquand(Larry)
Anne-Marie Balin(Johanna)
Pierre Collet(Le shérif)
Béatrice Altariba(fille du saloon)
Ángel Álvarez(patron du saloon)
Simon Arriaga(employé de Rogers)
Philippe Baronnet(Bud)
Lee Burton(Thomas)
José Canalejas(un frère Valley)
Pierre Hatet(Franck)
Cris Huerta(l'hôtelier)
Michel Lemoine(Elie)
Alvaro de Luna(adjoint du shérif)
Lorenzo Robledo(un homme de main)
Ivano Staccioli(un frère Valley)
Benito Stefanelli(Ben Caine)
Daniele Vargas(Rogers père)

Bibliographie

Synopsis

Les trois frères Caine, à la suite d'un vol de bétail qu'ils viennent de commettre pour punir les membres de la famille Rogers de leurs exactions, sont poursuivis par ceux-ci. L'un d'eux, Ben, est blessé, capturé et pendu sous les yeux horrifiés de sa jeune femme Maria. La jeune veuve ne va plus vivre que pour venger la mort de son mari et réhabiliter sa mémoire. Drapée dans son fichu noir, elle attèle son cheval et part dans un village abandonné où vit Manuel, cow-boy solitaire ; elle obtient de Manuel, qui l'a toujours aimée, d'entrer dans son plan de vengeance. Il se rend le soir même au saloon, assiste à un règlement de comptes qui lui permet de sauver les frères Rogers menacés par trois nouveaux venus. Il abat avec une rare habileté les trois adversaires qui reprochaient aux Rogers de vouloir tout posséder dans la région et de vouer les petits fermiers à la misère. Les Rogers et leur père, impressionnés par l'attitude de Manuel, obtiennent du shérif sa libération et lui confient l'emploi de contremaître dans leur gros ranch. La nuit venue, Manuel libère les chevaux et profite du tumulte que provoque cette disparition pour enlever la blonde Johanne, la jeune flilc du père Rogers. Quand les Rogers retournent à leur ranch, ils trouvent Maria qui exige des meurtriers de son mari qu'ils l'enterrent avec respect dans le cimetière du village, en suivant le convoi derrière elle. Elle leur promet que Johanna, retenue comme otage, leur sera alors rendue. Le lendemain, devant, la population muette de surprise, l'étrange convoi mortuaire traverse la petite cité. Mais Thomas et Elie Caine, furieux que Maria n'ait pas demandé de rançon au père Rogers, se rendent chez Manuel, abusent odieusement de Johanna et préviennent le père et les frères Rogers que leur fille leur sera rendue contre une grosse rançon. Pendant ce temps, sur les conseils de Maria, Manuel, ignorant l'odieux marché des frères Caine, avait été rendre la jeune fille. La cupidité des frères Caine va donner ainsi une horrible issue au plan pacifique de Maria et, pensant que leur soeur est morte, les frères Rogers vont torturer la jeune femme et c'est une mourante, expirant dans ses bras, que trouve Manuel en arrivant à sa maison. Manuel, fou de douleur et de rage, fonce vers le village. Un combat sans merci s'engage. Manuel abat les frères Rogers et leur père. Lui-même, ayant jeté ses armes, est abattu par derrière par Johanna croyant qu'il est responsable de son déshonneur.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation