L'Homme à la Buick (1966) Gilles Grangier

Pays de productionFrance
Sortie en France12 janvier 1968
Procédé image35 mm - Couleur
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "L'Homme à la Buick" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGilles Grangier
Assistant réalisateurPaul Feyder
ScénaristeGilles Grangier
Auteur de l'oeuvre originaleMichel Lambesc
DialoguisteHenri Jeanson
Société de production Gafer Films (Paris)
Société de production Les Films Copernic (Paris)
Directeur de productionRoger de Broin
Directeur de la photographieJean Tournier
Ingénieur du sonJean-Roger Bertrand
Compositeur de la musique originaleMichel Legrand
DécorateurRobert Giordani
MonteurJacqueline Douarinou

générique artistique

Fernandel(Armand Favrot)
Danielle Darrieux(Madame Dalayrac)
Jean-Pierre Marielle(Le Marquis)
Bernard Dhéran(Monsieur de La Motte)
Georges Descrières(Lucien Bordier)
Amarande(Paulette Bordier)
Claude Piéplu(le notaire)
Michael Lonsdale(l'inspecteur)
Mario David(La Palluche)
Laurence Badie(la patronne du bar)
Claire Duhamel(Madame Dodelin)
Paul Villé(Auguste Lalouette)
Christian Barbier(Maxime)
Edmond Ardisson(Filippi)
Henri Czarniak(Tonnerre)
Françoise Delbart(l'accompagnatrice)
Albert Dinan(le plombier)
Jacques Marin(le déménageur)
Raymond Jourdan(le docteur Bernard)
Alain Nobis(Monsieur Lang)
Raoul Curet(le commissaire de Honfleur)
Jean Daniel(le procureur)
Christian Brocard(le tapissier)
Claude Salez(le menuisier)
Eric Donat(le fils Blancard)
Joëlle Jacquin(Marie-Louise)
Jean Rupert(Moirier)
Jean-François Maurin(un enfant)
Benjamin Boda(un enfant)
Alain Noël(un enfant)
Yvonne Dany(une mère d'enfant)
Gilbert Servien(un agent)
Robert Berri(un agent)
Max Amyl(un agent)
Marcel Bernier(un inspecteur)
Laure Paillette(une domestique)
Madeleine Bouchez(une invitée)

Bibliographie

Synopsis

Nouveau venu sur la côte normande, M. Jo, personnage mystérieux faisant figure de multimillionnaire et de mécène, enchante, séduit, intrigue les habitants d'Honfleur où il vient d'acquérir une luxueuse villa. Fournisseurs, artisans, bourgeois de la petite cité font bientôt à "l'homme à la Buick" la plus enviable des réputations. Or, M. Jo est également bien connu à Pigalle où il possède un bar aux multiples activités. et où il a mené une florissante carrière de trafiquant en tous genres. C'est un "dur" mais, décidé à rompre avec ce dangereux et exténuant passé, et se bornant désormais à la contre-bande de diamants et rubis entre la France et la Suisse, il cache son "commerce" par des initiatives philanthropiques, transportant par exemple des enfants du 20e arrondissement vers les stations de neige et de soleil. Une séduisante antiquaire de Honfleur, Michèle Mounetier, va aider M. Jo à meubler sa villa dans le meilleur style et le goût le plus sûr. M. Jo tombe amoureux de la jolie Michèle et, pour la couvrir de bijoux, décide de tenter un ultime hold-up place Vendôme, lequel hold-up, savamment mis au point, est une réussite du genre. Mais un des "collaborateurs" de M. Jo, dit le Marquis, est blessé au bras. M. Jo le recueille dans sa villa de Honfleur, et la belle Michèle venue voir son soupirant en son absence. tombe sur le singulier Marquis et comprend qu'elle est en face d'un truand. Une lettre anonyme révèle l'étrange disparition des époux successifs de Michèle, dûment empoisonnés par ses soins. Elle est bientôt arrêtée par la police alors qu'elle filait un parfait et sincère amour avec M. Jo. M. Jo ne tardera pas à être démasqué à son tour, et l'homme à la Buick et la belle antiquaire purgeront une longue réclusion, bien méritée, avant de pouvoir un jour. convoler en justes noces.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation