Rififi à Tokyo (1961) Jacques Deray

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France 1963
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Rififi à Tokyo" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Deray
Assistant réalisateurClaude Clément
ScénaristeRodolphe-Maurice Arlaud
ScénaristeJacques Deray
Auteur de l'oeuvre originaleAuguste Le Breton
DialoguisteJosé Giovanni
Société de production C.I.P.R.A. - Compagnie Internationale de Productions et Réalisations Artistiques (Paris)
ProducteurJacques Bar
Directeur de productionJacques Juranville
Directeur de la photographieTadashi Arakami
Compositeur de la musique originaleGeorges Delerue
DécorateurKazue Hirataka
MaquilleurRené Daudin
CoiffeurRené Daudin
MonteurAlbert Jurgenson
ScriptAnnie Rozier

générique artistique

Karlheinz Böhm(Mersen)
Charles Vanel(Van Hekken)
Barbara Lass(Françoise Mérigné)
Keiko Kishi(Asami)
Michel Vitold(Pierre Mérigné)
Eiji Okada(Danny Riquet)
Masao Oda(Kan)
Eijïro Yanagi(Ishimoto)
Dante Maggio(Luigi)
Hideaki Suzuki(Itoushi)

Bibliographie

Synopsis

Jacques Deray nous fait assister à la patiente préparation de l'attaque d'une banque. Van Hekkin veut y dérober le plus fameux diamant du monde, « le Titan », enfermé dans le coffre le plus secret de la Tokyo-Bank, constituée en véritable citadelle. Il a réuni autour de lui une bande d'aventuriers et de comparses dont il utilise les compétences et les renseignements et, surtout, il a fait venir de Paris un ingénieur, Mérigné, qui doit lui construire un émetteur à très haute fréquence capable de faire fondre la porte du coffre en détruisant son organisation moléculaire. L'un des hommes de main sur lequel comptait Van Hekkin est assassiné sauvagement par des gangsters japonais qui le considéraient comme un rival à liquider. Il est remplacé par Mersen qui veut venger son ami Riquet. Une passion s'ébauche entre Mersen et Françoise, la femme de Van Hekkin. L'aventure se déroule : les voleurs parviennent jusqu'au coffre dont la porte est désintégrée. Mais, au moment où Van Hekkin se saisit du fameux diamant, une herse de fer s'abat et le retient prisonnier. Un signal d'alarme, qu'il n'avait pas prévu, se déclenche. Tous s'enfuient et laissent Van Hekkin à son triste sort.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation