Réveille-toi chérie (1960) Claude Magnier

Pays de productionFrance
Sortie en France 1961
>> Rechercher "Réveille-toi chérie" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Magnier
Auteur de l'oeuvre originaleClaude Magnier
DialoguisteClaude Magnier
Société de production Panda Films
Directeur de productionRobert Ciriez-Daubigny
Directeur de la photographiePierre Guéguen
Ingénieur du sonPierre Calvet
Compositeur de la musique originaleJean Leccia
DécorateurOlivier Girard
MonteurCharles Bretoneiche
Coopérateur techniqueJean Mousselle

générique artistique

Geneviève Cluny(Jacqueline)
Daniel Gélin(Claude Masure)
François Périer(Robert)

Bibliographie

Synopsis

Jacqueline qui vit à la campagne a très bien organisé son existence entre son mari, qu'elle aime bien, et son amant, qu'elle a pris pour se distraire un peu. Un soir où solitaire elle a bu un somnifère avant de s'endormir, elle ne se rend pas compte qu'un visiteur indiscret mais courtois s'est introduit dans sa maison, bientôt terrassé lui aussi par le reste du somnifère qui traînait dans un verre d'eau. Le mari rentrant à l'improviste trouve sa femme couchée à côté de cet inconnu : « Monsieur Masure » a beaucoup de mal à démontrer au mari son innocence dans cette affaire. Il y réussit cependant. Mais Jacqueline est jolie et bien tentante, aussi Monsieur Masure, machiavélique, monte-t-il toute une affabulation pour brouiller - par téléphone - Jacqueline et son amant, et faire croire ensuite à cette dernière que ce fameux sommeil artificiel n'était pas tel qu'il l'ait empêchée de recevoir les hommages que lui Masure, s'est fait une joie de lui prodiguer. Devant cette révélation, Jacqueline, honnête femme, se croit obligée de divorcer. Robert, le mari, accepte courageusement malgré sa peine la décision qui vient de lui être signifiée, mais un heureux hasard fait découvrir la fausseté des dires de Monsieur Masure, que du coup l'on abandonne à son propre sort.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation